Accueil » Actualité » Incendies de forêt Bejaia: la wilaya la plus touchée à l’échelle nationale

Incendies de forêt Bejaia: la wilaya la plus touchée à l’échelle nationale

Depuis le début du mois de juin plus de 5500 hectares de forêts ont été ravagés par les feux à Béjaïa, dont 60 hectares de terres agricoles. La wilaya a enregistré 126 départs de feu, dont « les plus importants sont au nombre de 41, tous éteints», apprend-on de la Protection civile de Béjaïa, précisant que « la situation est redevenue normale, mais la vigilance reste de mise».
Béjaïa, reste la région la plus touchée par les incendies qui ont ravagé un patrimoine forestier et pas des moindres. Béni K’sila, Amizour, Boukhelifa, Toudja…sont les communes les plus touchées et la tâche n’a pas été aussi facile pour éteindre ces feux, compte tenu du relief difficile des zones de montagnes dépourvues d’accès. La Protection civile a mobilisé plus de 260 engins pour la couverture, l’extinction et la surveillance des 126 départs de feu, durant cette période. Les moyens des pompiers des autres wilayas limitrophes ont aussi été mis à contribution pour venir à bout des flammes. En attendant d’établir le bilan définitif des dégâts occasionnés par les feux de forêts, il est déploré, pour l’heure, une perte de couvert végétal avoisinant les 1758 ha, plus de 180 ha en arbres fruitiers, oliviers et des centaines de ruches d’abeilles. Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a effectué, avant-hier, une visite surprise à Béjaia pour réitérer « la disposition des autorités publiques à accompagner les particuliers pour la protection de leur richesse forestière, à travers un programme similaire à celui destiné à la protection des superficies forestières publiques », estimant que « 50% de la superficie forestière de la wilaya de Béjaïa sont détenues par des particuliers ». M. Bedoui dévoile ce programme qui prévoit « l’ouverture et l’aménagement de sentiers, chemins et routes de forêts et la mobilisation de tous les moyens pour la protection de la richesse forestière du pays », estimant « que plus de 1.200 feux de forêts avaient été recensés dans 13 wilayas, évoquant des motifs criminels à l’origine du déclenchement de ces feux. Les services de sécurité et de gendarmerie poursuivent leurs enquêtes pour déterminer les véritables causes de ces feux, soulignant que plusieurs suspects avaient été arrêtés dans plusieurs wilayas sinistrées et présentés à la justice. Dans la commune de Toudja, la plus touchée par les incendiés M. Bedoui a écouté les citoyens venus en force pour se plaindre des pertes engendrées des suites de ces incendies. Le ministre a profité de cette occasion pour saluer l’élan de solidarité des comités de village et leur contribution dans l’extinction des feux, outre les efforts des forces de l’Armée nationale populaire (ANP), des unités de la protection civile et des agents forestiers. Lors d’une réunion tenue avec les responsables de la DTP des forêts et de la Protection civile en présence des élus et des maires des localités touchées par les incendies, le Ministre s’est engagé à renforcer les moyens de lutte contre les incendies, promettant de revenir sous peu dans la wilaya pour une meilleure évaluation et des décisions de programme à son profit. Le Ministre de l’intérieur a promis aussi, lors de sa visite éclair à Bejaia, de renforcer la Protection civile et les services des forêts de Béjaïa en moyens (camions-citernes, la réalisation des points d’eau et l’octroi des moyens de locomotion pour les forestiers). Le ministre de l’Intérieur a écarté la procédure financière concernant l’indemnisation des victimes, optant plutôt pour des remboursements matériels de compensation, au cas par cas, et ce, pour lutter contre certaines pratiques malsaines et écarter les spéculateurs de bénéficier des aides de l’Etat.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*