Accueil » Oran » En raison de prestations chères et pas à la hauteur: Oran perd beaucoup de sa prestance en matière de tourisme

En raison de prestations chères et pas à la hauteur: Oran perd beaucoup de sa prestance en matière de tourisme

Paradoxe ou réalité, même si la côte d’Oran accueille chaque jour un grand nombre d’estivants, le manque de commodités sur les lieux et les prix élevés des produits présentés suscitent le découragement. Les complexes touristiques et les plages de la région, accueillent un grand nombre de baigneurs qui viennent de différentes wilayas du pays et d’outre-mer, ce qui a fait que mêmes les magasins commerciaux (restaurants, crémeries…etc) soient débordés. En effet, à chaque saison estivale, nous assistons à un défilé incessant d’estivants venus de tout le pays sans oublier de compter une grande partie de la communauté algérienne vivant à l’étranger. Cette dernière, malgré l’envie et le désir très fort de passer des vacances “au bled”, est en permanence “déçue” par le laisser-aller des prestataires et les services proposés, sans oublier la cherté des locations. Combien de fois avons-nous entendu crier au scandale certains vacanciers, très déçus de prestations et par le manque d’hygiène dans les lieux hôteliers et autres. Personne ne songerait, une seule minute, de passer ses vacances, ici, si ce n’était le devoir familial et la filiation patrimoniale qui les y obligent. Prenons en exemple nos voisins maghrébins où le tourisme est florissant malgré les crises politiques qui secouent leurs pays. Très souvent, quand les moyens le permettent, nos concitoyens vont profiter des vacances en Espagne ou en Tunisie où les prix sont nettement moins chers et la qualité bien meilleure. Nous nous sommes approchés de certaines personnes qui travaillent dans le domaine du tourisme, ils nous ont appris que l’Algérie n’a plus cette culture du tourisme. Les gens se replient sur eux sans chercher à mettre en valeur toutes les beautés et richesses naturelles afin d’attirer le maximum de touristes du monde entier. Il faut dire qu’Oran risque de perdre sa clientèle si les autorités compétentes ne s’avisent pas à redynamiser le secteur et surtout de l’assainir. Une chose est sûre, avec des agissements qui n’ont rien avoir avec le tourisme, les touristes se raviseront de prendre la destination d’Oran.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*