Infos
Accueil » Actualité » Plus de 100.000 candidats entameront jeudi les examens: Session spéciale du BAC 2017 aujourd’hui

Plus de 100.000 candidats entameront jeudi les examens: Session spéciale du BAC 2017 aujourd’hui

Jamais un sans deux, comme dit l’adage. Et pour cause, le sésame s’ouvre à nouveau aux candidats «malheureux» lors de la dernière session ordinaire du bac. Comme prévu, plus de 100.000 candidats regagneront à nouveau les bancs d’examen du bac 2017 dans sa session spéciale.

Une session qu’on dit qu’elle permettra de rattraper un nombre assez important de candidats ayant eu de bonnes moyennes lors des examens de la terminale. Forcément, une deuxième chance se présente pour les candidats finalistes malchanceux car exclus de la session ordinaire tenue du 11 au 15 juin dernier pour cause de retard. Contrairement à certains avis, cette session se présente de bon augure. Les candidats semblent plus animés et plus déterminés à réaliser l’exploit attendu par leurs parents. C’est une sorte de «revanche» sur soi pour la majorité d’entre eux. Ces derniers entameront à partir de jeudi 13 jusqu’au 18 juillet les examens de la session spéciale du baccalauréat. Tout a été préparé à l’avance. Côté organisation, les plateformes logistiques sont intactes pour assurer le bon déroulement de cette session spéciale de bac. A l’échelle nationale, ils seront 104.036 candidats dont 10.082 candidats scolarisés et 93.954 candidats libres. Ils seront répartis sur 299 centres d’examens à travers. A l’échelle de la wilaya d’Oran, ils seront plus de 3117 candidats dont plus de 2900 libres répartis sur 8 centres d examen. La décision de l’organisation d’une session spéciale du baccalauréat a été prise sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et annoncée par le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune le 23 juin dernier à l’Assemblée Populaire nationale (APN).
La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit a donné des instructions fermes lors de sa rencontre le 23 juin dernier avec les directeurs et cadres relevant de son secteur, pour que soient appliquées « les mêmes mesures réglementaires et de sécurité » que pour la précédente session de cet examen. Parmi les mesures prises lors de la session ordinaire du baccalauréat figuraient « la possibilité de choisir entre deux sujets dans chaque matière, et l’octroi de 30 minutes supplémentaires pour que les candidats puissent choisir un des deux sujets ». De même que les parents d’élèves ont été instruits afin de sensibiliser les candidats quant à l’importance de ces joutes. Les candidats à cette session spéciale ont retiré leurs convocations à partir du 4 juillet du mois en cours auprès de l’Office national des examens et des concours (ONEC) qui organise cette session. Les walis ont été tenus d’organiser dans leurs wilayas des conseils de sécurité pour préparer la sécurité et le transport des candidats à la session spéciale du bac 2017. Concernant le côté organisationnel, il est interdit aux candidats d’utiliser les téléphones portables où tout autre moyen de communication à l’intérieur des centres d’examens sachant que toutes ces notes ont été déjà mentionnées dans la convocation remise au candidat. Pour assurer le bon déroulement de cette session, les services de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie nationale, ont mis en place un dispositif sécuritaire spécial sur les 48 wilayas, en mobilisant des moyens humains et matériels supplémentaires pour réussir cette épreuve. A noter que les résultats du baccalauréat seront affichés la fin du mois en cours pour que les candidats puissent effectuer leurs inscriptions universitaires à partir du 1 août, date du début des inscriptions préliminaires sur le site électronique établi par le ministère de l’Enseignement supérieur à cet effet. Le taux de réussite du baccalauréat de l’année dernière était de 49,79% pour les élèves scolarisés et 33,7% pour les candidats libres.

À propos B.H.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*