Accueil » Oran » Soirée ramadanesque pas comme les autres à la Cathédrale d’Oran: Musulmans et Chrétiens rendent hommage à l’Emir Abdelkader

Soirée ramadanesque pas comme les autres à la Cathédrale d’Oran: Musulmans et Chrétiens rendent hommage à l’Emir Abdelkader

Des croyants, Musulmans et Chrétiens de la ville d’Oran, ont bien montré dans la soirée d’avant-hier que les religions de sont pas d’elles-mêmes, un facteur de conflits. Ces mêmes croyants ont aussi lancé un message qu’il y a bien des personnes de différentes origines et religions qui sont plein de bonne volonté pour donner un plus au développement de la paix dans le monde. C’est du moins ce qui a été retenu de l’ambiance qui a régné au sein de la Cathédrale d’Oran, située à Saint Eugène, lors d’une rencontre organisée en hommage à l’Emir Abdelkader. Dans une salle pleine à craquer, musulmans et chrétiens, ont assisté au baptême d’une salle de la cathédrale en question, au nom de l’héros Emir Abdelkader. Cet évènement organisé par la fondation Emir Abdelkader et l’évêque Jean-Paul Vesco, a eu lieu en présence d’un groupe de femmes et hommes, de la zaouia El Alaouya de Mostaganem. Durant plus d’une heure, les présents ont suivi avec attention dans un silence inouï, El Madh El Soufi, interprété par 18 membres entre femmes et hommes de la zaouiya El Alaouiya de Mostaganem. Avant la fin de la soirée, l’assistance a assisté au dévoilement d’une grande photo de l’émir Abdelkader installée dans la salle qui a porté son nom. Un moment plein d’émotion. Puis au moment où les présents d’apprêtaient à quitter la salle, on annonce une surprise de taille. Très peu savaient, qui allait arriver sur les lieux. Dans le silence, l’assistance assiste à l’entrée du sosie de l’Emir Abdelkader, avec sa tenue, sa barbe, son regard. Une entrée indescriptible. Les youyous très nourris retentissaient de partout ainsi que les applaudissements. Un sosie qui a fait descendre les larmes et donner la chair de poule aux présents. Ce même sosie, artiste qui espère décrocher le rôle de l’Emir Abdelkader dans un film sur ce héros, a pris la parole, pour parler sur ses recherches pour comprendre et connaître mieux l’Emir. Le sosie n’a quitté la salle qu’après un long moment, à cause des nombreuses demandes pour des photos souvenir. Pour rappel, le baptême d’une salle au nom d’El Emir Abdelkader, a été décidé lors d’une rencontre au mois de mars par la fondation El Emir Abdelkader, lorsque Jean-Paul Vesco évêque d’Oran a demandé une photo de l’héros Emir Abdelkader. A signaler que cet évènement est aussi une commémoration du 134ème anniversaire de la mort de l’Emir et la célébration de la célèbre bataille d’El Maktaa qui a eu lieu 28 juin en 1835.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*