Accueil » Oran » Mendicité des enfants mineurs: Un phénomène accentué durant ce Ramadhan

Mendicité des enfants mineurs: Un phénomène accentué durant ce Ramadhan

La mendicité des enfants mineurs prend de l’ampleur et s’est accentuée durant ce mois de ramadhan. Les mendiants mineurs sont partout dans les marchés, les rues, les espaces publics et jardins, les cafétérias, aux abords des mosquées et même dans le tram. C’est un fléau qui monte malgré les lois interdisant l’utilisation à des fins d’exploitation dans la mendicité des enfants mineurs. Il ne se passe pas un seul jour sans que l’on constate une recrudescence de la mendicité chez les mineurs des deux sexes. Le constat est pertinent dès qu’on évoque le ramadhan et l’Aid synonymes de charges familiales supplémentaires. Un enfant qui s’adonne à la mendicité signifie-t-il pour autant qu’il ne mange pas à sa faim ou que ses parents ou une tierce personne l’utilisent pour arrondir la fin du mois ? On ne sait pas si les enquêtes sociales qui ciblent cette catégorie de la société ont révélé des chiffres. Ce qu’on sait néanmoins est que le service du samu social relevant de la DAS enregistre chaque année entre 10 et 12 personnes à Oran qui utilisent des enfants à des fins de mendicité dan les espaces publics. Ces personnes sont généralement présentées devant la justice en ce sens qu’i existe des jugements qui ont été prononcés à leur encontre pour s’être adonner à de telles pratiques qui mettent en danger l’éducation et l’équilibre des enfants. Selon certains chiffres, plusieurs dizaines d’enfants utilisent cette «profession» dont font partie ceux dont l’intention réelle est d’aider leurs parents à subvenir à leur besoins. Le spectacle des enfants mendiants doit accaparer davantage l’action des pouvoirs publics et des associations durant ce mois de ramadhan. C’est un phénomène passé sous silence qui risque au cas où des actions préventives ne sont pas menées à temps, de s’aggraver et interpeller la conscience de la société.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*