Accueil » Chronique » Point de Vue: Faire l’éloge de la violence

Point de Vue: Faire l’éloge de la violence

Un journal, un magazine, une station radio et une chaîne TV, tout ça, c’est normalement, logiquement et moralement fait pour en plus se divertir, éduquer –ou bien rééduquer- instruire et cultiver. Il y a pas mal de principes et d’informations culturelles que l’on pourrait bien apprendre par le biais de ces moyens médiatiques… malheureusement, certains propriétaires ou gestionnaires de ces médias lourds et écrits ne respectent que peu ou pas du tout, les règles déontologiques et transformant ainsi ces redoutables machines d’influence sur les esprits des gens, en moyens de manipulations démoralisateurs et subversifs, allant dans le sens négatif des choses.. La première chose que l’on va apprendre, c’est la violence. Et j’entends par violence, le sens général que l’on pourrait donner à ce concept. Ce dernier n’est autre que le contraire des concepts de la paix, du dialogue, de l’entente, de l’amour, de la cohabitation et j’en passe….De toute façon, une société ayant perdu ces principes incontournables et nécessaires à toute communauté de l’espèce humaine serait de facto condamnée à perpétuité, à vivre tout genre de marasmes et de misères. Toutes sortes de religion, toutes sortes d’idéologie avaient, depuis la nuit des temps, insisté sur cette option. D’ailleurs, c’est ce qu’il y a de points communs entre les religions et les sources de morale diversifiées, en dépit des différents points qui les séparent: l’amour, le respect de la dignité humaine, le dialogue, la paix. Tout ça, l’on pourrait bien les repérer, dans l’Islam, dans le Christianisme, dans le Judaïsme, dans l’Indouisme, le Confucianisme ainsi que dans la morale laïque moderne. La violence contre la femme n’est qu’une forme «un peu spéciale» de la violence en tant mal sociétal généralisé à bannir.. Elle ne serait pas, par exemple, moins grave que la violence contre les enfants ou les vieillards. L’essentiel, c’est mettre ces médias lourds, cette presse écrite, ces moyens de communication, ces réseaux sociaux, sous l’œil vigilant du contrôle de la société, avant qu’il soit trop tard…ce n’est pas uniquement en Algérie, mais malheureusement, la violence est devenue l’aspect essentiel des relations humaines de part le monde.. Toute la race humaine se communique à coups de violence. Les grands différends et les petites mésententes se résolvent par la violence, allant de la petite rixe de la rue aux menaces nucléaires entre les USA et la Corée du Nord… la paix, le dialogue et toute cette terminologie semblable ne sont, finalement, que des vains mots servant une démagogie abrutissante sans fond.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*