Accueil » Sport » L’EN bat difficilement le Togo grâce à un but de Hanni: Trois points et un plein de confiance

L’EN bat difficilement le Togo grâce à un but de Hanni: Trois points et un plein de confiance

La fiche technique :
Stade Mustapha-Tchaker : 11 juin 2017 à 22h
Arbitres : Jushua Bondo, Oamogetse Godismang et Moemedi Monakwane (Botswana)
Buts : Hanni (23?),
Avertissements : Franco Atchou (23’), Ouro Sama (41’) (Togo)
Feghouli (49’). Hanni (32’) (ALG)
Algérie : M’bolhi (C), Attal (Feghouli 46’) (Medjani, Ghoulam, Mandi Bensebaïni, Guedioura, Bentaleb Hanni, Mahrez, Brahimi (Soudani 67’), Slimani
Entraîneur : Lucas Alcaraz
Togo : Bassa Djeri, Djene, Gbegnon,Ouro-Sama, Koulouni, Mlapa (Agbegniadan 58’), Adebayor, Atakora,Hilas, Laba, Atchou Koffi, Bebou
Entraîneur : Claude Leroy

La sélection nationale a assuré l’essentiel dimanche soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida, prenant le meilleur sur le Togo dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2019. Comme l’a d’ailleurs rappelé la FAF à travers son département médias, l’EN a débuté ce match tambour battant. Ainsi, bien servi à la 6, sur une belle ouverture d’Attal, Slimani dans la surface de réparation a butté sur le gardien de but togolais, qui a dégagé le cuir en catastrophe. C’était la première occasion des Verts. La pression sur le camp adverse monte crescendo. Mais on a failli assister à une réalisation togolaise au quart d’heure de jeu, quand sur une balle aérienne, Mbolhi sort de son périmètre pour intercepter le cuir se voit gêner par Attal qui permet à l’attaquant togolais de le lober. Le ballon file vers les filets avant que Bensebaini surgisse et sauve le but in extremis. La réaction algérienne est immédiate. Sur une attaque des Verts, Mahrez déborde sur le flanc droit et adresse un centre millimétré à Slimani qui d’une tête plongeante a failli tromper la vigilance du keeper adverse. Tout le monde a cru au but. Ce n’est que partie remise. On joue la 23e minute de jeu quand, Slimani reçoit une balle aérienne, dévie le cuir de la tête sur Hanni, qui se trouvait à l’entrée des 18 yards et ne se fait pas prier pour ajuster un subtile lob du pied gauche et loger le ballon au fond des filets. Puis vint l’action de cette première mi-temps, signé par la trouvaille d’Alcaraz à savoir Attal qui d’une chevauchée élimine un bon nombre de joueurs togolais mais à l’approche des buts il a mal cadré son tir.
Le score ne changera pas en seconde période en dépit de quelques escarmouches de part et d’autres. Un succès qui satisfait le coach espagnol Lucas Alcaraz. « En première mi-temps, on était beaucoup plus proches de ce qu’on devait faire, mais on a manqué terriblement d’efficacité, en 2e mi-temps, on s’est mis en difficulté, surtout après les blessures d’Attal et Feghouli, on avait le besoin de gagner pour se mettre en confiance, on aurait évité du besoin d’Attal et Feghouli blessés, sans parler du besoin de gagner pour se mettre en confiance, on a eu des difficultés, mais si on avait transformé les occasions, on aurait assisté à un autre match » a-t-il, en effet, affirmé en conférence de presse d’après-match. Et d’ajouter : « C’est un match qui s’est joué en une période difficile de fin de saison, le régime alimentaire influe sur les joueurs aussi, mais l’essentiel c’est le fait de n’avoir pas traduit le nombre d’occasions qu’on s’est créées ».

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*