Accueil » Chronique » Point de Vue: Ouyahia: Pourquoi cache-t-il ses ambitions?

Point de Vue: Ouyahia: Pourquoi cache-t-il ses ambitions?

Ouyahia serait-il le futur président de l’Algérie de l’après-Bouteflika? En lui posant chaque fois cette question pertinente et grave par les gens de la presse, le type fait tout, en vue d’escamoter une réponse sincère et claire…. Des sources non officielles relatent sans imbiguité que le patron du RND, la plus puissante et imposante formation politique, après évidemment, le FLN, essaie à chaque occasion de ne pas répondre clairement…C’est moche…c’est même politiquement «layadjouz» de parler de ça, tant qu’il y a un président de la République en vie et tant que la vacance du poste de président n’a pas été déclarée officiellement…. Les exemples sont là, pour en servir de leçons.. Pas mal de gens proches du sérail se sont trouvé du jour au lendemain disgraciés pour s’être injustement surestimés et ce, en dépit des services rendus à la patrie.… C’est pourquoi M.Ouyahia est tout le temps sur le qui-vive face à cette question dangereuse. Faudrait-il également rappeler que ce poste et aussi brigué et convoité par d’autres, oui d’autres gens dont il serait interdit d’évoquer les noms parce que c’est aussi dangereux.. Ouyahia président, peut-être président ou pas du tout président, cela dependerait de beaucoup de facteurs dont certains sont directement tributaires de l’au-delà, c’est à dire de l’étranger.. Sommes-nous pas à l’heure de la «mondialisation»!? Oui, bien sûr et que vive la mondialisation! Il ne suffit pas de cultiver des ambitions démesurées de devenir un jour chef de l’Etat, pour que cela aille se réaliser par un coup de prestidigitation… D’autres facteurs relevant aussi d’un enchevêtrement plus au moins compliqué, de données et d’enjeux intérieurs et dont, il ne serait pas aisé d’en dénouer les tenants et les aboutissants… Donc, pour devenir un candidat du «consensus national», comme seule qualité qui te ferait booster sur le chemin épineux du fauteuil du premier magistrat du pays, il faut travailler durement sur ça…. Nous vivons dans un système politique un peu «spécial» où, il n’est pas facile d’afficher publiquement ses appétences de devenir Président ou quelque chose comme ça…Il faut, de ce fait, «refouler» ses projets et ses plans jusqu’au jour «J»…comme ça, tu marquerais une bonne surprise à tes concitoyens…déjà habitués aux rumeurs et surpris par les événements.. Au cours de ces années d’indépendance, l’Algérie a pu développer un système politique unique de son genre.. Ce n’est de la démocratie, mais également ce n’est pas du despotisme. Mais, c’est quoi au juste? Et bien demandez-le à Mr Ouyahia, lors de la prochaine rencontre avec la presse nationale.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*