Accueil » Chronique » Point de Vue: FLN toujours et encore «unique».

Point de Vue: FLN toujours et encore «unique».

Comme l’on s’attendait sans nul doute, les deux partis de «l’avant-garde» ont eu raison des autres partis. Le scénario tel que nous l’avons prévu, il y a quelques jours, c’est-à-dire, dès le début de la campagne, que le duo FLN/RND allait rafler la mise. Quelques miettes vont être, et en référence à quelques critères, distribuées aux petits partis. Vue autrement, ces deux partis vont être appelés à former un gouvernement de coalition, avec de toute évidence, quelques portefeuilles – pas de souveraineté bien sûr- que l’on va attribuer en guise de récompense à quelques petits partis alliés, pour «services rendus à la patrie». Comme à l’accoutumée, le gouvernement et la Chambre basse du Parlement vont constituer chacun, les deux faces de la pièce. Bon, les choses ont ainsi été raccordées, pourvu que l’on prenne conscience, des défis qui menacent le pays. Et…pourvu que l’on se mette à travailler avec un peu plus de sérieux. Le peuple et dans les limites de ses moyens et de son appréhension des choses, voire de la réalité politique du pays, il a quand même tenu à participer à ces législatives. Sa participation était surtout, motivée par la stabilité et la sécurité, devant y régner sur les contrées de la République. Donc, grosso modo, son but n’était pas pour la victoire d’untel ou d’untel, mais pour que la patrie soit préservée des maux des temps actuels. Le terrorisme, l’anarchie entre autres. L’on a jugé, de toute façon, que le taux de participation était relativement faible par rapport aux attentes. Mais, ce serait mieux un taux faible qu’un taux trop faible, semant des doutes, quant à la légalité de la future Assemblée. Même cette désertion des urnes par une large portion de la population ne saurait qu’expliquer le marasme dans lequel le peuple se débattait, elle resterait significative à plus d’un plan. A Oran, le FLN fidèle à ses traditions d’antan, a raflé toute la mise. Il s’est comporté comme un parti «unique» dans son genre. Même le RND et avec le poids, qu’il a, en tant que parti très proche du sérail, saurait se contenter des bribes qu’il venait de glaner. C’est un parti égal en envergure avec le FLN, mais pas tout à fait égal dans la considération. Le FLN resterait pour longtemps la locomotive du train politique du pays. Il l’a dit une fois et…explicitement, qu’il a horreur de la concurrence. Vraiment un sacré parti, ce FLN. La différence, c’est que autrefois le FLN était un parti unique sans d’autres partis sur la scène. Maintenant, il est toujours unique mais avec d’autres partis.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*