Accueil » Chronique » Point de Vue: Saadani serait-il de retour ?

Point de Vue: Saadani serait-il de retour ?

Saadani serait-il de retour au bercail? Les propos tenus par lui récemment, laissent penser à plus d’un titre, que le type est en train de préparer un retour triomphant, la tête coiffée de lauriers. Le gars aime les bagarres politiques et les actions tapageuses. Ainsi, il se bat pour un retour après avoir été évincé dans des circonstances non encore élucidées. Maintes spéculations ont été étalées sur les colonnes de la presse, cherchant sur les véritables motifs de son virement du ‘commandement’ du plus puissant et du plus ancien parti politique. Pourtant …et pourtant Mr Saadani était et restera, selon ses dernières déclarations, un fidèle «segment» dans le cercle restreint de la présidence et une «pièce maîtresse» dans l’échiquier. Même sa disgrâce brusque et inattendue avait, rappelle-t-on, suscité des interrogations ? La position de force dans laquelle, il s’était installé, ne laisserait jamais croire à une chute aussi rapide. Mais, cette dernière pourrait être «reconvertie» en un recul «tactique» pour bien réinvestir le terrain avec plus de force et de vigueur. Certes, les bavures et les lapsus de Saadani ne se comptent plus. Et, pour pas mal d’observateurs, le gars aurait été victime d’un de ses «emportements», alors que dans la politique, il faudrait bien apprendre à faire preuve de réserve et de retenue dans ses déclarations et également bien mesurer ses mots, avant de risquer le fatal. Donc, son éloignement temporaire du poste de timonier du parti, n’était autre qu’une «petite correction» de la part des gens d’en haut, afin qu’il apprenne à respecter la ligne rouge. L’absence pour un certain temps de la scène serait une occasion pour lui en vue de se refaire  une «virginité» et faire un retour spectaculaire, en blanc immaculé. Sa façon d’entreprendre les choses et les messages contenus dans ses récentes déclarations montrent encore une fois que le type n’a pas fait l’objet d’une excommunication  définitive de la grâce présidentielle, mais un simple mouvement de «pions» sur l’échiquier. Les dernières déclarations montrent, en plus, que Mr Saadani n’a pas utilisé un langage exprimant une déception, un reniement ou un renoncement de la part d’en haut de ses services. Au contraire, L’ex-SG du FLN affiche implicitement l’air qu’il en est toujours l’indispensable «pilier» du cercle décideur. Et, comme il a chuté aussi vite, il pourrait «manœuvrer» un retour encore plus vite, surtout que son clan et ses fidèles, à l’intérieur du vieux parti sont toujours plus solides et plus puissants.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*