Accueil » Actualité » Alors que plusieurs partis sont secoués par des crises à Béjaïa: Démission en série au MDS et MPA

Alors que plusieurs partis sont secoués par des crises à Béjaïa: Démission en série au MDS et MPA

A la veille du démarrage de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain, plusieurs partis politiques sont traversés par des zones de turbulence. La confection de listes n’a pas été une sinécure pour certains partis politiques secoués par une crise sans précédent, à l’image du FLN et du RND où des militants de base ont carrément décidé de travailler contre les listes confectionnées par le parti. En effet, des militants du Béjaïa viennent de dénoncer publiquement «les abus et les agissements irresponsables» du secrétaire général du parti à Béjaïa «pour ses graves manquements à la discipline et aux textes qui régissent le parti» en accusant clairement ce responsable également tête de liste du parti à Béjaia «d’avoir confectionné la liste électorale en dehors des instances du parti». Au FLN, les militants du parti de la vallée de la Soummam ont saisi Djamel Ould Abbas, le Secrétaire général du parti, pour l’informer que dans la liste de Béjaïa de l’ex-parti unique, «des personnes fidèles au lobby sont parachutées avec la complicité de certains membres de la commission nationale». Des militants du FLN comptent bouder la campagne électorale en faveur du parti en décidant de «geler toute activité politique jusqu’à la fin de l’élection du 4 mai prochain». Au Mouvement populaire algérien (MPA), plusieurs cadres élus et militants ont carrément démissionné du parti de Amara Benyounès en dénonçant le choix de l’élaboration «en catimini» de la liste représentant le parti aux élections législatives du 4 mai prochain. Dans une lettre adressée à la direction nationale du parti, les militants de Béjaia ont estimé que le choix des personnes figurant dans la liste électorale comme étant «un mépris à l’égard des structures locales». Dans une lettre adressée à Amara Benyounès, Yacine Ramdani, président de l’APC de Oued Ghir a carrément signifié sa démission du MPA, «cessant ainsi toute activité dans les instances du parti pour lequel je crois avoir donné le meilleur de moi-même et avoir été honnête et loyal à ses principes pendant ma militance», en motivant sa décision «par l’absence de concertation dans la confection de la liste du parti pour les prochaines élections législatives au niveau de la wilaya de Béjaïa». Le Mouvement démocratique et social (MDS) de Béjaïa traverse au sein une grave crise sans précédent qui le secoue depuis l’annonce de la participation historique du parti aux élections législatives prochaines. Une crise qui s’est soldée par la démission de huit cadres de la plus importante fédération du parti. Parmi ces huit démissionnaires, l’on compte M. Ikene El Hanafi, président de la fédération de Béjaïa du MDS et également membre du conseil national du parti. Ce responsable et ses sept membres estiment, dans une déclaration rendue publique, que le MDS a «dévié de sa ligne naturelle de double rupture envers l’intégrisme et le régime rentier et bureaucrate avec lesquels il s’accommode aujourd’hui et cohabite, en compromettant ce qu’on a vaillamment défendu dans le passé». Les démissionnaires justifient cette décision par le devoir de fidélité au combat du leader du mouvement, feu El Hachemi Cherif, dont ils rappellent qu’il a justement refusé de tout le temps de prendre part aux élections qui «intègrent des islamistes, conservateurs du régime et instruments politiques dérivant des partis islamistes et partis du pouvoir qui sont soutenus par l’argent extorqué au peuple et à l’Etat algérien». «Accepter de participer à ces élections, c’est accepter de jouer dans la combine», écrivent encore les démissionnaires de la fédération de Béjaïa du MDS en dénonçant même la décision précitée du secrétariat du parti qui opte «pour la participation aux prochaines locales sans même prendre aussi l’avis du conseil national du MDS».

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*