Accueil » Actualité » Elle est dotée de moyens modernes et elle est très efficace: La police algérienne classée cinquième au monde

Elle est dotée de moyens modernes et elle est très efficace: La police algérienne classée cinquième au monde

C’est le saut vers la modernité de la police algérienne dont les progrès sont mis en exergue par les institutions anticriminalité internationales. Cette reconnaissance porte sur l’efficacité et les moyens mis en place par la police algérienne. Les efforts déployés par les hommes algériens à l’uniforme bleu sont longuement mis en relief par l’Organisation internationale de police criminelle. Quelle meilleure démonstration apportée sur les progrès de la police algérienne que celle d’un ancien secrétaire général de cette l’Organisation d’Interopol qui a retracé le parcours spectaculaire et honorable de la police algérienne depuis la décennie noire. Selon un classement de cette Organisation (INTERPOL), la police algérienne est classée cinquième au monde en matière d’efficacité et de moyens. C’est du moins ce qui ressort des déclarations faites par Ronald Kenneth Noble, ancien secrétaire général de l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL). C’est quasiment l’importance de l’annonce d’une telle déclaration qui mérite d’être mise en exergue, étant donné qu’au regard de ce classement, il apparait clairement que l’Algérie est mieux classée que certains pays européens. Ce saut vers le progrés et la modernité de la police algérienne n’est pas fortuit. En témoigne, entre autres, l’importance des effectifs de police mobilisés sur le terrain qui dépasse les 209.000 en 2014 contre 188.856 en 2012 et 90.000 en 2009, ce qui est l’équivalent d’une progression résolument frappante en un temps décidement court. Ce qui est surprenant est le fait que l’effectif de police algérien était, dans les années 90, estimé à 35.000 policiers. Ce n’est pas tout, les moyens de transport modernes mis en place (moyens légers et héliportés entre autres )sont aussi un indicateur du progrés de la police algérienne, sans oublier la modernisation des reseignements dans la lutte contre la criminalité, les systèmes de caméras de surveillance dans les villes et les établissements scolaires, le développement des capacités de transmissions et de télécomunications, la lutte contre la cybercriminalité, le blanchiment d’argent, les saisies importantes et régulières de différentes formes de drogue outre la sécurité des personnes et des biens dans les villes. Ce classement de l’INTERPOL donc ne surprend guère les spécialistes et les observateurs qui sont témoins de l’ascension, a priori, fulgurante de ce corps de défense national puisqu’il concerne également d’autres institutions algériennes de prestige telles que l‘ANP classée 27ème dans le monde dans une liste de 126 pays en 2016. Dans une déclaration à la chaîne Canal Algérie, Ronald Kenneth Noble souligne , en tous cas, l’importance du rôle de la police algérienne pour le maintien de la sécurité en Afrique mais également mondialement. Il estime que ce classement fait des forces policières algériennes un « partenaire stratégique » pour INTERPOL. L’Algérie a été également récompensée pour les efforts rendus par ses policiers pour instaurer la paix et la sécurité tant à l’échelle arabe qu’ africaine à l’image du chef de sûreté de la wilaya d’Oran, Nouasri Salah, distingué comme meilleur policier arabe. Le siège de la police africaine « Afripol » basé à Alger est aussi percu comme un acquis de la police algérienne. Ronald Kenneth n’omet pas de noter que l’Algérie est représentée depuis que Kara Bouhadba a été nommé en tant que représentant de l’Algérie au niveau de la commission d’INTERPOL. Il estime que ce siège au sein de l’organisation représente « une reconnaissance » de la communauté internationale après les difficultés traversées lors de la décennie noire. INTERPOL est l’organisation internationale de police la plus importante au monde, avec 190 pays membres dont l’Algérie. Son rôle est de permettre aux polices du monde entier de travailler en collaboration et de lutter contre la criminalité au 21ème siècle.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*