Accueil » Sport » Le MCO perd Delhoum sur blessure Cherif El-Ouazzani: «Baba est un menteur…»

Le MCO perd Delhoum sur blessure Cherif El-Ouazzani: «Baba est un menteur…»

Invité de marque de l’émission dominicale diffusée sur El-Heddaf TV, Si Tahar Cherif El-Ouazzani a vertement critiqué l’actuel président du Mouloudia d’Oran ,Belhadj Ahmed dit Baba, l’accusant notamment d’être «un menteur». «Arrêtez de dire qu’il est le meilleur président de l’histoire du Mouloudia.
Sa manière de gérer est anarchique et trop brouillonne. Il fait des promesses qu’il ne tient jamais, comme cette histoire de recruter les meilleurs éléments et de jouer le titre. Il avait bien assuré aux supporters qu’il recrutera de grands noms lors du marché hivernal des transferts, mais le résultat, tout le monde le connaît. Pourtant, l’équipe avait fait une très bonne première partie de saison. C’est, donc, de sa faute si le MCO peine en cette phase retour. L’équipe paye cash ses erreurs et ses promesses non tenues» avait, ainsi, tancé l’ancien capitaine emblématique des Rouge et Blanc d’El-Hamri, pour lequel, «Belatoui a fait un très bon boulot depuis sa prise en main de l’équipe professionnelle».
«Alors qu’il effectue une très bonne saison, le direction, à sa tête le président Baba, veut recruter Jean-Michel Cavalli. Au lieu d’encourager Belatoui et de le réconforter et de l’aider dans sa mission, Baba invite Cavalli à dîner et se met d’accord avec lui pour reprendre en main l’équipe à l’intersaison. Rien que par respect pour Omar Belatoui en tant qu’homme et comme entraîneur, le président du MCO ne devait pas agir de la sorte», pestera encore l’actuel entraîneur à succès de l’USM Bel-Abbès. Dans un autre registre, le milieu de terrain reconverti en libéro, Mourad Delhoum, a quitté ses coéquipiers, en stage à Aïn Témouchent, pour être admis en urgence à l’hôpital d’Oran et y subir les soins nécessaires après sa blessure au nez suite à un choc avec l’un de ses coéquipiers. Mais vu que la reprise du championnat n’est pas encore fixée d’une manière concrète, il y a très peu de chances pour que le natif de Sétif rate les prochaines sorties officielles de son équipe.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*