Accueil » Régions » Saïda: Le plan d’aménagement du territoire en débat

Saïda: Le plan d’aménagement du territoire en débat

Satisfaits du bilan de l’exercice 2016 présenté par le chef de l’Exécutif et ce conformement à l’article 09 de la loi 09/90, l’Assemblée élue de wilaya à sa tête le P/APW, Cherifi Khalfallah, classé à la 6ème place de la liste des candidats du FLN pour les joutes électorales du 4 mai prochain, a félicité, hier matin, le wali Boukarabila, pour le rapport d’activité de l’année écoulée. Cela s’est passé à la coupôle de la wilaya où les propositions pour un nouveau plan d’aménagement du terriroire ont été proposées par la direction de l’Urbanisme et de la Construction lors d’une rencontre ayant regroupé, d’un côté, les membres de l’Exécutif, les chefs de daïras et, de l’autre, les 39 membres de l’APW qui pensent déjà à quitter la scène politique locale marquée par des luttes intestines au sein de l’Assemblée élue. Hier matin, c’était une séance de travail exceptionnelle qui s’est tenue avec comme ordre du jour: l’approbation du plan d’amenagément du territoire de la wilaya considéré comme le nouveau socle pour une nouvelle Saïda et sur lequel s’articuleront les perspectives de développement de la région et dont les contours ont été confiés à la DUC de la wilaya.
Ce programme d’envergure, de réhabilitation des entrées et sorties de la ville, les routes, l’éclairage public, les réseaux d’assainissement et autres mesures d’accompagnement ont été discutés au cours de cette rencontre de travail. Pour le wali et ses proches collaborateurs, la gestion des affaires de la cité n’est pas aussi complexe ou confuse comme le pensent certains pessimistes. AEP des douars, éclairage public, comment rendre Saïda attractive avec ses prochaines lignes ferroviaires projetées dans un avenir très proche, l’investissement productif pour la région… sont autant de questions soumises au débat et propositions. A travers ces initiatives et autres mesures d’urgence, le wali voudrait sortir des sentiers battus et rendre à César ce qui lui appartient.
La question est de savoir si tout le monde saura suivre la cadence nécessitant beaucoup de dynamisme et d’efforts pour une nouvelle image de Saïda. Dans cette course ou si vous voulez ce cap sur la rénovation urbaine, cela nécessite une réflexion appropriée et le wali doit faire appel aux spécialistes d’idées architecturales et il en existe beaucoup à Saïda.

À propos Ould Ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*