Accueil » Régions » Algérie-Télécom de Tiaret: Le FFTH/FTTX pour réaliser 1 million de lignes

Algérie-Télécom de Tiaret: Le FFTH/FTTX pour réaliser 1 million de lignes

Algérie Télécom s’implique davantage dans la concurrence avec d’autres opérateurs téléphoniques afin d’atteindre son objectif qui touchera le maximum d’abonnés à ses nouvelles technologies qui commencent d’ailleurs à donner leurs fruits, notamment durant ces dernières années, a-t-on constaté. En effet, dans le cadre du projet de réalisation d’un million de lignes FFTH/FTTX, les travaux du déploiement du réseau sont confiés exclusivement à des entreprises et des micro-entreprises algériennes. Selon un communiqué de presse rendu public par la chargée de la communication, Mme Benmouhoub Assia, ces entreprises travaillent directement Avec la société Huawei et profitent de l’expérience de cette société pour acquérir un savoir faire et des compétences sur ce type de réseau, qui offriront des accès de très haut débit de 100 méga bits/ seconde. En sus de cela, Algérie Télécom a déjà tenu deux réunions avec les chefs de ces entreprises sus-indiquées et avec les représentant de la société Huawei dans le bur de définir le mode de travail entre les différentes parties. Un autre rencontre entre Télécom, Huawei, l’ANSEJ et les différents chefs d’entreprises, a également eu lieu. Celle-ci a permis de sensibiliser les différentes parties sur l’importance de développer le partenariat et les micros-entreprises créées dans le cadre du dispositif ANSEJ. A cette occasion, Algérie Télécom a également annoncé qu’elle réserve une partie du programme de formation dédiée à ce projet pour former les entreprises sous-traitantes algériennes. Pour rappel, Algérie Télécom avait déjà assuré par le passé la formation et l’encadrement de 936 jeunes, représentant 590 petites et moyennes entreprises créées dans le cadre de la convention conclue Algérie Télécom et l’ANSEJ en l’an 2011, dans le domaine d’installation des réseaux de télécommunication au profit d’Algérie Télécom.

À propos L. Bouhala

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*