Infos
Accueil » Actualité » Permis de conduire: 35.000 DA et formation optimisée

Permis de conduire: 35.000 DA et formation optimisée

Il était grandement temps. Jamais, le prix du permis du conduire n’a été aussi sujet à controverse dans un contexte marqué par une floraison du marché des voitures et son corollaire l’expansion du parc automobile en Algérie. Ce filon d’or que représente le marché des véhicules poids léger, a pris de l’ampleur grâce, en une partie, à l’activité féconde et prolifique des concessionnaires de véhicules. Il va sans dire que l’explosion du marché des véhicules « bon marché » aidée en cela par les « véhicules maison » du marché noir, aura beaucoup influé sur les demandes du permis de conduire. L’Etat garant de la sécurité routière, de la santé des usagers des routes ainsi que de la probité du permis de conduire, s’est résolu à introduire certains « réaménagements» dans ce document de la conduite. L’un de ces réaménagements concerne la tranche d’horaire de la formation dispensée dans les auto-écoles. L’autre a trait au tarif calculé du permis de conduire. Dans ce registre, l’Association des auto-écoles d’Alger a pris les devants et a appelé à certaines modifications concernant notamment le prix et le volume horaire de la formation. Ces derniers seront prochainement rendus officiels par une décision du ministère des Transports. De ce fait, les candidats devraient débourser 35.000 DA pour passer le permis de conduire dont la qualité de formation devrait être “optimisée”, écrit de son côté Algérie Focus sur son site. Tout compte fait, l’Association des auto-écoles d’Alger vient de réagir en attendant les textes d’application de la décision du ministère des Transports. L’Association révèle en effet les nouvelles modifications apportées au coût et au processus de formation en vue d’obtenir un permis de conduire poids léger. D’emblée, il en découle que le prix réel du permis de conduire a été optimisé. De même en ce qui concerne le volume horaire de la formation dans l’auto-école. Selon cette association, le nouveau programme prévoit un volume horaire de 55 heures au total, avec 25 heures pour l’aspect théorique (code de la route) et 30 heures pour la pratique. Le coût total ainsi déduit est de 35.000 DA la formation complète contre 50.000 dinars prévu auparavant. Annoncé en décembre dernier à 50.000 DA, puis à 55.000 DA, le prix du permis de conduire aura été finalement revu à la baisse, indique cette association. Il s’ensuit alors que c’est la qualité de la formation qui est « optimisée ». L’Association affirme que les tarifs communiqués à la veille de l’entrée en vigueur de la loi de finances 2017, « étaient exagérément élevés », révèle encore le site électronique Algérie Focus. Toujours selon l’association, les prix tels que initialement annoncés (par la loi des finances) auraient certainement pénalisé les personnes désireuses de passer le permis de conduire ainsi que les auto-écoles. Autre sujet au cœur du débat, celui du renouvellement du parc automobile des auto-écoles qui entre dans la formation des candidats au permis de conduire. Le Gouvernement a tenté d’imposer une durée d’utilisation de 5 ans. Cette offre a été rejetée par la Fédération des auto-écoles poussant le Gouvernement à réviser sa copie. Ce faisant, la durée d’utilisation sera de 10 ans pour les voitures consacrées aux examens de conduite. Au sujet de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation, le gouvernement a fixé un délai d’un an afin de permettre aux auto-écoles de se conformer aux dispositions du nouveau cahier des charges. Des agréments seront ensuite délivrés après une enquête administrative.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*