Accueil » Actualité » Habitat: Qu’en est-il de l’Observatoire national de la ville?

Habitat: Qu’en est-il de l’Observatoire national de la ville?

Après son installation officielle par le ministre de l’Habitat pour venir à la rescousse de la gestion de la collectivité locale des villes, l’Observatoire national de la ville est chargé de l’amélioration du « cadre de vie du citoyen à l’intérieur des villes algériennes et partant l’actualisation de la carte nationale. «Cet Observatoire sera un outil très important», selon ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, dont la mission est de contribuer à trouver les solutions idoines aux problèmes que connaissent les villes dans notre pays. L’Observatoire sera opérationnel dans le courant des trois mois à venir, selon le ministre qui a affirmé que tous les moyens humains et matériels nécessaires ont été mis à la disposition de cette nouvelle structure. Ali Boulares a été nommé Directeur général de cet Observatoire qui sera dirigé par un Conseil d’orientation composé de représentants de ministre des secteurs concernés dont l’Energie, les Transports, les Travaux publics, la Culture et le Tourisme. L’Observatoire a été créé en vertu de la loi d’orientation de la ville de février 2006 qui a été suivie début 2007 d’un décret exécutif portant création, organisation et fonctionnement de l’Observatoire. L’Observatoire sera en charge du suivi de la mise en œuvre de la politique de la ville et proposera toutes les dispositions susceptibles de promouvoir cette politique ainsi que les mécanismes d’implication des citoyens dans la rédaction de ces dernières. Le nouvel organisme aura également pour mission l’élaboration des études, des indicateurs, des statistiques et des informations relatives à la ville ainsi que le développement des nouveaux modes de gestion à même d’aider l’Etat et les collectivités locales à améliorer le cadre de vie des citoyens et consolider le rôle de la ville dans le développement durable. « Il est temps, selon Tebboune, de prendre en charge les problèmes de nos villes et de maîtriser leur gestion à même de réaliser les aspirations des citoyens à une vie digne à l’intérieur des villes ». Les responsables de l’Habitat de wilaya sont interpellés à plus d’implication dans ce processus pour l’élaboration des listes de logements prêts à être distribués et de les actualiser régulièrement.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*