Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Paradoxe!

Pôle & Mic: Paradoxe!

Le confinement partiel pour 29 wilayas a été prolongé d’une quinzaine de jours avec l’interdiction de la circulation routière inter-wilayas entre 29 wilayas. Les accès d’Alger seront fermés sauf pour certains cas. Selon le communiqué du gouvernement, ces décisions ont été prises après consultation avec le comité scientifique et de l’autorité sanitaire et l’évaluation de la situation sanitaire à travers le territoire national. Or, les experts et les professeurs n’ont pas cessé d’évoquer l’obligation du port du masque comme mesure sanitaire. On s’attendait à une décision d’obligation du masque pour tous et même dans les endroits publics, ce qui n’a pas été le cas. Et pourtant, cette mesure de l’obligation du port du masque est instaurée en Europe. Est-ce que cette mesure dérange bien que les masques soient, aujourd’hui, disponibles? A ne rien comprendre ! Les experts et professeurs de médecine ont, tout au long de la semaine, avoué que la situation est alarmante et qu’il faut des décisions courageuses pour stopper le déplacement du virus. En aucun cas ce sujet n’a été mentionné sur le communiqué ou les communiqués. Bizarre ! Mais, pour les mesures exceptionnelles ou d’accompagnement, le wali peut en décider. «Maintien de la prérogative donnée aux walis de prendre, après accord des autorités compétentes, toutes les mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination», lit-on. «Le Gouvernement a appelé les citoyens à « se mobiliser davantage dans la gestion de cette crise sanitaire, par leur solidarité et par la discipline pour le strict respect de toutes les mesures préconisées au titre des protocoles sanitaires en vigueur, notamment le respect des mesures d’hygiène et des gestes barrières, le port du masque obligatoire et la distanciation physique», a-t-il indiqué. Il demande aux citoyens de redoubler de vigilance lors des journées de l’Aïd. Et pourtant, les politiques ont fait porter le chapeau de la recrudescence de la contamination au citoyen en mettant en exergue son indiscipline. Il y’a paradoxe!

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*