Accueil » Régions » Covid-19 à Mostaganem : Avec 32 cas, l’alerte est signifiée et l’indiscipline manifeste

Covid-19 à Mostaganem : Avec 32 cas, l’alerte est signifiée et l’indiscipline manifeste

A Mostaganem, des efforts monumentaux sont déployés, de
puis plus de quatre mois, par les pouvoirs publics, par les personnels de soins, par des donateurs et par des membres de la société civile afin de casser la chaîne de transmissibilité du Coronavirus. Ces efforts malheureusement ne sont pas respectés par les indisciplinés, par celles et ceux qui ne veulent pas assimiler la dangerosité du virus. Des comportements irresponsables et inciviques qui continuent à répandre la contagion à tous les niveaux. Ce vendredi, Mostaganem a battu le record national de nouveaux contaminés soit 32 cas en 24 heures. 32 contaminations ne peuvent pas être cachées et tous les conscients et les inconscients de la menace, en fin de journée, se posent cette récurrente question avec une nuance de peur et d’angoisse.  »Combien de cas de contagion aujourd’hui à Mostaganem? » Des décisions officielles sous forme d’arrêtés du wali ont été prises, des cris de détresse des personnels de soins ont été moult fois lancées, des fetwas religieuses furent dictées par voie de radio et de télévisions ainsi que des appels quotidiennement diffusés sur les réseaux sociaux n’arrivent pas à faire reculer ces récalcitrants. Des gens qui ne veulent pas admettre qu’ils causent du tort à leurs concitoyens. Toutefois, il devient inconcevable que des mariages se célèbrent avec cortèges pimpants, des bus ne respectant ni la distanciation ni le port de masques, des taxis qui eux-mêmes distribuent des masques, des plages clandestines, des ruées en masse sur la vente d’alcool, des magasins et des cabinets de médecins autorisant les clients sans bavettes ….il y a de tout pour flamber les statistiques de la contagion. Ces malades, recensés tous les jours, font grossir les statistiques et compliquent sérieusement les conditions de soins. Les nouveaux hospitalisés peinent à avoir un lit à l’hôpital et le nombre de décès constatés sur les réseaux sociaux, ne suffisent-ils pas de changer ces comportements d’arriérés. Alors que des bénévoles se déploient tous les jours pour apporter un soutien à la lutte contre la propagation du Covid-19 à Mostaganem, d’autres ne se soucient même pas. A l’exemple d’un groupe appelé  »Groupe anti Covid-9 » qui se bat à faire face à la contagion, procurant des moyens matériels aux hôpitaux. Un groupe très actif qui se lance à soutenir inconditionnellement la lutte contre la menace de mort. Ceux-là sont des actions positives à valoriser, des actions qui s’inscriront en lettres d’or dans la bataille menée en 2020 pour endiguer le virus.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*