Accueil » Actualité » 3.699 citoyens sur un total de 9.000 sont de retour : Le rapatriement des Algériens de l’étranger continue

3.699 citoyens sur un total de 9.000 sont de retour : Le rapatriement des Algériens de l’étranger continue

Les Algériens lancent un cri de désespoir en direction des pouvoirs publics du pays pour leur permettre de regagner la terre natale via leur rapatriement en cette crise sanitaire émaillée par le Covid-19. Après la première vague d’Algériens rapatriés de Turquie, il est question après ce retour progressif de vols aériens, d’une autre vague d’Algériens suspendus en Asie comme la Malaisie, ou en Amérique et en Arabie Saoudite, entre autres. Leurs cris de désespoir ont été signalés via la toile après la dégradation de leur quotidien en terre étrangère. Raison pour laquelle et après le rapatriement d’une nouvelle vague qui séjournera pendant leur mise en quarantaine dans des hôtels étatiques, affiliés au HTT, les pouvoirs publics comptent diversifier l’offre pour permettre une meilleure coordination mais surtout une généralisation par l’implication de tous les hôtels y compris privés. «D’autres programmes sont en cours de préparation pour le rapatriement du reste des citoyens bloqués dans 80 pays de par le monde», a assuré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. A cet effet et eu égard à la situation exceptionnelle que traverse le monde en raison de la propagation de la pandémie Covid-19 et les millions de malades et de décès et la fermeture par plusieurs pays de leurs frontières aériennes, maritimes et terrestres, cette opération a requis, a-t-il expliqué, « d’intenses contacts et négociations afin de réunir les conditions et les services nécessaires à la réussite des rapatriements. De son côté, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, et selon ses estimations, il est question de rapatriement de 3.699 citoyens sur un total de 9.000 concernés par la deuxième opération, entamée le 20 juillet en cours. Soulignant que 30 vols et deux traversées maritimes ont été prévus pour cette deuxième opération, il a fait savoir que « les rapatriements se feront à partir des ports et aéroport de 14 pays d’où seront également rapatriés des Algériens bloqués dans des pays limitrophes, que les représentations diplomatiques et consulaires se chargent, quand cela est possible, de leur transfert ». Ce jour, 23 juillet, 3.699 citoyens ont été rapatriés du Royaume d’Arabie Saoudite, de France, d’Espagne et d’Italie, sur un total de 9.000 concernés par la deuxième opération », a précisé à l’APS, M. Benali Cherif qui a fait état de « la poursuite des rapatriements et de l’accueil des citoyens dans des établissements hôteliers réquisitionnés dans nombre de wilayas du pays pour leur hébergement durant la période de confinement sanitaire ». La première opération, organisée entre mars et juin derniers, avait permis le rapatriement de 13.841 citoyens bloqués à l’étranger.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*