Accueil » Régions » Lutte contre la pandémie à El Tarf : La nécessité d’impliquer tous les citoyens

Lutte contre la pandémie à El Tarf : La nécessité d’impliquer tous les citoyens

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus qui continue de faire de plus en plus de victimes à travers le territoire national et le monde, la commission de suivi des mesures sanitaires des services de sûreté de wilaya, ont mis un programme de sensibilisation qui touchera plusieurs localités de la wilaya. Les villes d’El Kala et de Chatt, frappées depuis jeudi neuf juillet par un confinement partiel de quinze jours, seront prises en charge à partir de demain pour sensibiliser encore les citoyens sur les mesures préventives à prendre pour lutter contre cette pandémie qui continue à sévir faisant très mal dans certaines localités telles que Chatt et Besbes. Ces deux dernières comptent selon les statistiques plusieurs foyers. Des foyers qui persistent en dépit des moyens mis en place pour désinfecter les lieux. Des agents de la sûreté de la wilaya mènent une large campagne de sensibilisation. Ils sont épaulés dans cette rude tâche par des jeunes volontaires qui, depuis samedi, ne font qu’inviter les habitants à observer le strict minimum du confinement décidé par la wilaya. Selon les échos, la commune de Chatt dans la daïra de Ben Mhidi, wilaya d’El Tarf limitrophe aussi à la grande métropole Annaba, a accueilli ces derniers jours plusieurs vacanciers venus de plusieurs contrées du pays dans l’espoir de se rafraîchir en occupant les sites de Draouch qui sont fermés à la baignade par mesures de sécurité préventives pour contrer le coronavirus. Les cas de contamination sont de plus en plus nombreux à El Tarf à cause de l’indiscipline citoyenne qui prend à la légère la pandémie. Rien que pour les services des urgences du chef-lieu de wilaya, 11 personnes poursuivent un traitement intensif depuis le début de la semaine. La wilaya a aussi enregistré deux morts au covid 19. Plusieurs autres cas sont signalés au niveau de l’hôpital civil de Besbes à l’ouest de la wilaya. Le chargé de la communication, de la sûreté de la wilaya, a indiqué que ses services lancent aussi une campagne pour réprimer les usagers qui ne respectent pas le code de la route, en se rendant complices dans les stationnements dangereux auteurs de plusieurs accidents de la circulation routière, sur la RN44 reliant Annaba à El Kala en passant par le chef-lieu de wilaya El Tarf. Par ailleurs, vu le nombre de contaminations au covid 19, les imams se sont rangés aux côtés des services de police en interpellant les citoyens sur les nombreux dangers du coronavirus ainsi que la nécessité de respecter les dispositions des textes liés aux mesures préventives contre la pandémie. De son côté, la radio locale a consacré des émissions dans le but de sensibiliser les citoyens encore réticents. Les animateurs ont sommé les automobilistes à s’impliquer davantage dans la sécurité routière afin de minimiser les accidents et de gagner des lits aux personnes atteintes du Covid 19. Enfin, notons que le relâchement aux mesures sanitaires est la conséquence directe de la montée des cas de contamination à Besbes, Bouhadjar et Chatt plus particulièrement. L’implication de tous les citoyens permettra de stopper cette méchante pandémie.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*