Accueil » Actualité » Journalistes expulsés de l’hôtel El Manar : Le SNJA en concertation avec la tutelle

Journalistes expulsés de l’hôtel El Manar : Le SNJA en concertation avec la tutelle

Le Syndicat national des journalistes algériens, (SNJA) s’est réuni, hier, au ministère de la Communication, avec les responsables de ce Département pour exposer le cas des journalistes résidant à l’hôtel El Manar de l’EGT de Sidi Fredj. Selon le président du syndicat, Riadh Boukhedche, que nous avons contacté, hier, celui-ci nous a informés, qu’effectivement, la tenue d’une réunion de travail avec les responsables du ministère de la Communication était axée sur le cas de ces journalistes. Selon lui, et en l’absence de Ammar Belhimmer, le ministre qui s’est absenté pour d’autres raisons d’extrême urgence, les deux parties ont convenu, en commun accord, d’engager des pourparlers pour trouver une solution d’urgence à cette situation. La réunion a pris beaucoup de temps tellement la situation avec un caractère d’urgence. Notre interlocuteur nous affirme, en outre, que le syndicat a élaboré un plan de travail pour traiter le cas des journalistes en question, en sus du cas des journalistes dont les dossiers de logement ont trop tardé. Le syndicat a remis une liste de journalistes concernés pour le règlement définitif de leurs doléances pour leur éviter cette expulsion arbitraire. Le président du CNJA déplore les conditions d’expulsion et le contexte actuel marqué par le Covid-19 et la propagation de la Pandémie où il est honteux, même sur le plan humain, d’expulser des journalistes de leurs lieux de résidence. Pour rappel, les journalistes, résidents de l’hôtel El Manar de l’EGT de Sidi Fredj, affilié au groupe HTT,ont été surpris, hier, d’une décision arbitraire d’expulsion de leurs lieux de résidence .Un dernier délai a été fixé pour le 20 juillet prochain. La décision qui a été portée à la connaissance des concernés presque une semaine après les deux correspondances effectuées entre l’EGT de Sidi Fredj, a été placardée au niveau de toute la structure hôtelière mais plus précisément sur le portail de l’entrée de l’hôtel.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*