Accueil » Oran » Reprise du transport public : L’autre cause de la propagation du covid-19

Reprise du transport public : L’autre cause de la propagation du covid-19

La covid-19 affecte la vie de tous, aux quatres coins du globe.
Les responsables de la santé publique comptent beaucoup sur deux interventions communautaires pour freiner la propagation de la pandémie: la distanciation physique et les restrictions des déplacements. Rien ne semble pouvoir arrêter le coronavirus. Ce dernier a des conséquences fatales sur les populations et menace également le monde des transports en particuliers chez les opérateurs privés. «L’augmentation des cas d’infection par le covid -19 dans la wilaya d’Oran s’explique essentiellement par la non-observation des règles de prévention contre la propagation de ce virus», ont estimé des médecins et spécialistes de la santé. Certains citoyens sont totalement inconscients de la dangerosité du coronavirus alors que d’autres en nient même l’existence, en dépit des campagnes multiples de sensibilisation organisées. Les transports publics surpeuplés peuvent propager la covid-19 en raison du nombre élevé de personnes dans un espace étroit et une ventilation limitée. Il est aujourd’hui admis, bien que ce soit avec un certain retard que l’infection COVID-19 se transmet principalement par les gouttelettes, par contact avec une surface contaminée, les transports en commun constituent des environnements a priori à risque de contamination par exposition et par contact, soit via d’autres utilisateurs, soit via des espaces contaminées. Surtout qu’il est très difficile de faire respecter les conditions sanitaires au niveau du transport public. Faire repartir les transports publics dans de bonnes conditions en respectant les règles de la distanciation était un pari très risqué. D’ailleurs, depuis la reprise du transport de voyageurs, le covid-19 est en hausse.

À propos Chaibi Y.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*