Accueil » Régions » El Tarf : Le site de Tonga fermé aux visiteurs

El Tarf : Le site de Tonga fermé aux visiteurs

Suite à des rapports qui lui ont été transmis, le wali de la wilaya d’El Tarf a pris la décision de procéder à la fermeture du site de Tonga. La fermeture concerne également la digue et les berges du lac Tonga ou ne seront admis à l’avenir que les promeneurs à pieds et en nombre réduit. Pour faire respecter ces mesures, les services des forêts ont mis des barrières tout au long de la RN44 bordant l’arborétum du Tonga et son espace de détente ainsi que le parking attenant. Ce site est situé à la sortie de la ville balnéaire d’El Kala en allant vers le chef-lieu communal « Oum Teboul » faisant partie de la même daïra. Il est vrai à dire que les populations de plusieurs communes de cette wilaya se sont caractérisées, depuis le déconfinement total, par une indiscipline inquiétante où les citoyens ont fait fi aux mesures sanitaires prises par la wilaya. Cette décision qui entre dans des mesures préventives a pour objectif de protéger les habitués du lieu du virus coronavirus. Une commune et les communes de la daïra d’El Kala sont frappées depuis jeudi d’un confinement partiel de quinze jours. Le site de Tonga, dix kilomètres d’El Kala, est devenu depuis le début de ce mois de juillet un lieu privilégié pour passer les week-end et pendant plusieurs jours de la semaine en cette période de canicule dont la température a atteint les 45 degrés à l’ombre. Il n’est pas seulement la destination appréciée des autochtones mais il est aussi fréquenté par des vacanciers venus de Tebessa, Souk Ahras, Gulema et autres. Les habitants de ce site ont accueilli avec satisfaction la décision et un soulagement total. Aussi, les habitants de la ville d’El kala exigent des autorités locales un contrôle continu pour corriger les citoyens qui profitent de l’absence en certains lieux des services de sécurité pour faire des trempettes en cachette. Un appel pressant est lancé par la population afin de sévir contre tous ceux qui mettent en péril la santé de leurs concitoyens en appliquant strictement les lois républicaines.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*