Accueil » Régions » Ain-Sidi-Cherif : La santé des riverains en danger pour mauvaise gestion du CET

Ain-Sidi-Cherif : La santé des riverains en danger pour mauvaise gestion du CET

La commune de Ain-Sidi-Cherif qui était, il y a seulement quelques an
nées, un beau petit village où il était agréable de vivre, est devenu à cause d’une gestion désastreuse aussi bien au niveau local qu’à l’échelle de toute la Wilaya de Mostaganem, le village de tous les maux, car en effet, la direction de l’environnement de la wilaya, avec la complicité de plus d’un responsable, a pu régler le problème, des décharges publiques à travers toute la wilaya, en transformant tout un village en une grande décharge où toutes les ordures sont déversées au quotidien, au mépris de la préservation de l’environnement et de la santé du citoyen. C’est vrai que tout au début, on nous avait parlé d’un centre d’enfouissement technique (CET) et qu’il n’y aurait ni odeur nauséabonde, ni fumée dense, ni risque pour la santé du citoyens du fait que les déchets seront traités et enfouis sous terre, mais en réalité, il n’y a rien de tout cela, c’est devenu tout simplement une décharge sauvage où tout est déversé à même le sol, des déchets de tous genres, ordures ménagères, abats de volaille, abats de boucherie, enfin tout ce qu’il y a de plus dangereux pour la santé humaine et pour l’écologie, sans qu’il n’y ait aucun traitement technique ou enfouissement.
Les mauvaises odeurs ont atteint leur niveau le plus insupportable au point où les résidents du village sont dans l’obligation de se barricader dans leurs foyers, portes et volets fermés en cette période de grande canicule. En sus des odeurs nauséabondes, le village se trouve actuellement envahi par les mouches, les moustiques et toutes autres espèces de parasite. Faudrait-il pour nos décideurs, sacrifier tout une commune et sa population pour assurer le minimum de confort aux gens de la ville et aux habitants des quartiers résidentiels de Mostaganem, peut-être que ces gens-là devraient-ils venir passer une seule nuit à Ain-Sidi-Cherif pour savoir ce qu’endure au quotidien toute une population qui en plus de l’exclusion totale, le chômage, l’isolement, la discrimination, se trouve dans l’obligation de vivre en plein centre des ordures qui ne sont même pas les leurs. Devant une situation de gestion désastreuse car beaucoup de phases de compactage ne se font pas d’une manière réglementaire….et les raisons sont connues. Le responsable des CET regarde ailleurs souvent désintéressé parce ce qu’il fait autre chose que la vraie gestion technique d’un CET. L’incompétence est évidente à regarder ce qui se passe dans la commune de Ain Sidi Chérif. A propos du centre d’enfouissement technique, il s’agit en réalité d’un centre d’enfouissement de toute une population qui avait préféré rester dans son village plutôt que de ruer vers la ville.

À propos Mansour Betedj

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*