Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Aller dans le «fond»!

Pôle & Mic : Aller dans le «fond»!

Après le procès de Hadad, c’était autour du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, poursuivi pour corruption, qui a repris, hier, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger, avec l’audition de son fils Bilel et plusieurs accusés. Le citoyen ne suit plus les procès car, il ne s’agit que d’un «remake» où Ouyahia, Sellal et tous les autres ministres répètent qu’ils n’ont été que des exécutants. Et pourtant, il a été dit que Bouteflika ne dirigeait pas le pays depuis belle lurette alors que les mêmes «accusés» soutenus par des hommes politiques et des hommes d’affaires nous disaient qu’il était lucide, conscient et éveillé pour diriger les affaires du pays. Ils l’ont même soutenu pour un cinquième mandat en allant jusqu’à mettre la machine électorale en branle pour lui ramasser plusieurs millions de formulaires. Alors qui dirigeait le pays? Normalement, une enquête devrait être ouverte où les Bouteflika devraient être convoqués pour s’expliquer. Tout le monde savait que Saïd Bouteflika était le «Maître à jouer». Or, on sent que l’on ne veut pas toucher à cette affaire du «pouvoir». A ce jour, les Bouteflika ne sont impliqués dans aucun scandale financier. Pour se réhabiliter et réhabiliter la «politique, un procès sur le «pouvoir» devrait être ouvert et laisser la justice faire son travail. L’important n’est pas de condamner des anciens ou actuels responsables, mais l’important est de dévoiler ce qui se passait au sommet pour en finir avec de certaines pratiques «mafieuses». C’est vrai qu’un tel procès pourrait «éliminer» des partis et des hommes politiques qui sont parvenus à s’agripper au pouvoir. A défaut d’un procès, une commission politique composés d’hommes «intègres» pour mener une telle enquête et qui proposera aux «impliqués» de ne plus se présenter aux élections et de ne plus s’approcher de la politique et des élections.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*