Accueil » Régions » Sidi Bel Abbès: Les jeunes porteurs de projets soulagés

Sidi Bel Abbès: Les jeunes porteurs de projets soulagés

En visite de terrain à Sidi Bel Abbés, Le ministre délégué
aux start-up, Yacine walid, n’a pas caché sa satisfaction quant au développement des start-up dans la wilaya de Sidi Bel Abbés dans les différents secteurs. Le représentant du gouvernement s’est rendu au nouveau siège de l’agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques, où il a suivi un exposé sur les phases d’incubation à travers lesquels le porteur de projet développera son produit et finalisera son plan d’affaire en élaborant les différentes stratégies nécessaires à la commercialisation de son produit, selon le directeur de l’agence, avant d’être tout ouïe aux préoccupations des jeunes porteurs de projets retenus dans différents secteurs économiques, notamment l’agriculture intelligente, l’environnement, la santé, le marché électronique. Les jeunes innovateurs des 15 projets retenus à travers l’ouest du pays, parmi les 62 en lice, n’ont pas manqué de porter à la connaissance du représentant du gouvernement, les difficultés administratives pour la concrétisation de leurs projets. Durant son intervention en présence de responsables dans différents secteurs administratifs, le ministre n’a pas manqué de mettre l’accent sur les objectifs tracés par le gouvernement pour accompagner les jeunes dans le domaine de la recherche dont un nouveau cadre juridique, à savoir un projet de loi en faveur de l’innovation et des start-up et un fond de soutien aux jeunes afin de mettre en avant les besoins dans différents cadres économiques. A cet effet et pour se faire, le ministre n’a ménager aucun effort pour inviter les jeunes innovateurs à être en contact direct avec son département pour tout éventuel accompagnement avant d’ajouter que toutes les portes de son ministère ainsi que ses cordonnées personnelles sont à leur disposition, et de conclure dans un climat de nostalgie des bancs de l’université Djillali Liabes ou un retour au bercail «je connais bien les potentialités de la région»

À propos M.N.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*