Accueil » Chronique » Pôle & Mic : «Les Martyrs reviennent, cette semaine»

Pôle & Mic : «Les Martyrs reviennent, cette semaine»

La France accepte officiellement la restitution de 24 crânes de valeureux chouhada de la guerre d’Algérie. C’est une bonne nouvelle pour l’Algérie. Cette restitution est un signe d’apaisement de la part de la France et aussi une volonté de se réhabiliter avec son histoire « coloniale ». Pour les Algériens, nos morts doivent être enterrés. Des crânes « exhibés » dans un musée sont une « honte » pour tous les Algériens. Il a fallu du temps pour que la France comprenne le « pourquoi » de la restitution de ces crânes. Tout a commencé quand des intellectuels ont découverts ces crânes et ont lancé des appels pour les récupérer. Le pouvoir politique algérien n’a branché qu’après trois ans de lutte de la part des intellos. Cet acte ouvre la voie à d’autres actions. Le rapatriement des crânes des combattants algériens durant la résistance contre l’occupant colonial, conservés depuis plus d’un siècle et demi au musée d’histoire naturelle de Paris, constitue une des principales revendications de l’État algérien sur la question de la mémoire. Geste symbolique de la part du président français qui s’y était engagé en décembre 2017. Par ailleurs, lors de la même allocution, le Président Tebboune a fait savoir que les restes mortuaires d’autres chouhadas seront rapatriés à l’avenir. Le processus se poursuivra jusqu’à son terme, a-t-il confié. Nos martyrs et résistants reviendront, cette semaine, parmi nous, après 170 ans. Boubeghla et tant d’autres seront enterrés chez eux et seront parmi les leurs. Boubeghla sera fier de ses enfants qui n’ont jamais lâché prise pour «chasser» l’occupant et d’avoir mené une autre bataille pour préserver l’honneur des Chouhada. Le combat continue pour la défense de la mémoire de nos Chouhada.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*