Accueil » Chronique » Point de Vue : L’Entente remporte le titre d’épicentre du Covid19

Point de Vue : L’Entente remporte le titre d’épicentre du Covid19

Qui l’aurait cru ? Que la ville de l’entente sportive va devenir l’épicentre du Covid19. Maintenant et devant ce fait accompli, la capitale des hauts plateaux ira, elle aussi, non seulement, compter ses morts, mais également, vivre les ennuyeuses contraintes du confinement, qui va sûrement être dur pour nos chers concitoyens sétifiens…Je n’ai pas besoin d’expliquer comment et pourquoi en somme-nous arrivés là…L’on est arrivé là pour la simple raison que les mesures du déconfinement n’ont pas été respectées.. Je ne dis à la lettre, mais, même pas, au deux tiers. Vous avez peut-être remarqué que ce mystérieux Covid19 ne fait pas de piston et ne connaît pas le passe-droit. Il est tout à fait logique dans son activité de propagation et de contamination…il ne fait pas de distinction entre un croyant et non croyant…entre un riche et un pauvre, entre un savant et un ignorant…Il est là pour accomplir sa mission dans une logique parfaite…Si tu ne respectes pas les mesures barrières tu es automatiquement pris dans sa tenaille…Si tu es robuste et doté d’une bonne immunité, tu auras beaucoup de chance d’avoir la vie sauve et si ce n’est pas le cas, et… bien prépare ton cercueil… vous avez tous été témoins de ce qui s’est passé avec le Covid 19 dans des pays que nous croyions très avancés scientifiquement. Les mesures portant atteintes aux libertés de mouvement des gens n’ont pas été respectées et cette « insubordination » a été fatale pour ceux qui trouvent du mal à céder quand il s’agit de céder pour leur liberté… Même ceux qui ont décrété les mesures de confinement en se basant sur des données scientifiques, savent très bien d’emblée, que ces contraintes vont à l’encontre du penchant naturel de l’être humain pour la liberté… et, qu’il est peu probable que ces mesures soient respectées.. Finalement, l’on n’a pas de choix, à bien dire. Si l’on veut sauver sa vie, il n’y a pas d’autres alternatives que de se soumettre aux conditions d’une vie cloîtrée…Hier Blida, aujourd’hui Sétif, demain peut-être Oran ou une autre ville, qui sait ?? Personne n’est immunisé contre la contamination, sauf ceux qui le décide de leurs propres chefs… Ceux qui respectent les mesures –barrières contre la contamination en s’inventant des modes de vie ordinaires et qui s’acclimatent avec les nouvelles données sur le terrain, sont les seuls qui vont avoir la vie sauve, notamment leur vie et celle de leur entourage…

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*