Accueil » Chronique » Point de Vue : Comment relancer l’économie nationale? Nouvelle, ancienne interrogation!!

Point de Vue : Comment relancer l’économie nationale? Nouvelle, ancienne interrogation!!

Voilà, une nouvelle mais très ancienne interrogation que nous ne cessons de rabâcher depuis une trentaine d’années. La tragi-comédie, c’est que cette économie dont nous attendons, avec impatience le décollage, n’a jamais fait le premier pas vers le mieux. L’aboutissement tragique des trente dernières années, vous l’avez tous vu et vécu. Pas la peine donc de donner plus d’explications. Nous ne sommes, à vrai dire, passé de l’économie socialiste sans vraiment être socialiste à l’économie de marché, sans vraiment qu’elle soit une vraie économie de marché. Ici, je ne suis pas en train de parler des textes, c’est-à-dire de la charte nationale et des constitutions en série, non plus des discours populistes des uns et des autres, imbibés de bluffs et tromperies. Moi, je parle des réalités vécues et avec preuves à l’appui. Nous avons toujours eu une économie, sans identité apparente, c’est qu’elle a, constamment servi les entités qui savaient profiter de l’absence d’un fort État de droit. Dans une situation politique où sévissait le passe-droit, le clientélisme, le tribalisme, la corruption, les lois promulguées et servant les intérêts des entités influentes bien déterminées, constituant l’ossature « invisible » du régime. Avant de parler d’un quelconque redémarrage de l’économie nationale, il faudrait, avant tout, parler de la question de l’Etat de droit. Sommes-nous, de ce fait, capable d’instaurer un Etat de droit et avant tout cela, une culture de l’Etat de droit chez le citoyen ? Avec les mauvais plis qui distordent les mentalités et les préjugés qui enveniment les esprits, Il serait impossible dans une pareille situation de penser à une réelle économie, à l’âge de la science et de la technologie. Devrait-on de ce fait se contenter d’une économie, se basant essentiellement, sur la vente des hydrocarbures et d’autres machins similaires et s’acheter, ensuite, ce dont nous aurions besoin, allant de la machine électronique la plus compliquée aux cure-dents en provenance de la lointaine Chine populaire. Ce sont les esprits forts et modernes montés sur un socle, façon de penser scientifique qui pourraient laisser espérer à l’instauration d’une économie répondant aux normes internationales. -Sous-entendre par normes internationale les normes des pays développés- Dire que la réforme de l’économie passerait par une touffe de mesures à l’aspect économique et à mettre en application, en espérant voir clore les résultats dans un quinquennat, et bien cela relève d’une vue vétuste et courte des choses de l’Etat. Un projet de revivification économique devrait faire partie d’un ensemble global de réformes touchant après tout l’Etat dans sa force et solidité.

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*