Accueil » Chronique » Point de Vue: Islam : Plaidant non coupable

Point de Vue: Islam : Plaidant non coupable

Lorsque l’on évoque le terme « modération », cela nous renvoie à l’idée de la voie du juste milieu. C’est le diamétralement opposé à l’extrémisme. Ce dernier veut tout simplement dire : être dans l’extrémité d’une quelconque position, d’une ligne, d’une idéologie ou bien d’une religion. Toutes les religions d’ailleurs, que ce soit, les révélées (Islam, Christianisme ou judaïsme) ou les philosophiques (hindouisme, bouddhisme, confucianisme ou autres) ont banni les extrêmes et prônant la voie du juste milieu. Les idéologies également, à leur fondation, sont toutes pour la modération dans la conception comme dans la manière d’exposer les idées. D’où viennent donc ces extrémismes, que l’on constate partout et qui font rage sur toute la planète ? C’est le fait des personnes dont parfois un dérèglement psychologique opère un dérapage vers l’intolérance. C’est vrai qu’une certaine conception extrémiste de l’Islam fait, depuis pas mal de temps, parler d’elle en amont et en aval, mais serait-elle l’unique « extrémisme »  qui circule entre les cinq continents? Absolument pas. Mais, un ordre mondial, gérant ces cinq continents à sa guise, veut bien que cela soit ainsi conçu et dit. Pour ce qui est de l’Islam, l’essence même de cette religion a et aura à condamner tout repli sur un fanatisme quelle que soit sa nature ou sa justification. Tel que je suis en train de la faire avec cette dissertation, l’on veut que nous passions notre temps à réfuter et à se défendre contre une accusation, à jurer par tous les saints, que nous n’avons rien à voir avec l’extrémisme, le fanatisme et par conséquent avec le terrorisme, ou tout autre recours à la violence. C’est ce que fait généralement, la majorité des Musulmans depuis la disparition de l’Union soviétique, il y a plus de deux décennies. Ils passent malheureusement leur temps à prouver qu’ils ne sont ni extrémistes ni terroristes. Tous les textes essentiels de l’Islam insistent sur le fait de s’éloigner des extrêmes et de prôner la tolérance, envers soi d’abord puis, envers ses frères, ses semblables dans l’humanité. Les « accusateurs » connaissent parfaitement cette vérité, mais ?? Mais, les choses doivent marcher ainsi. C’est la politique, on n’y peut rien. Les Musulmans sont dans l’ordre de plus d’un milliard et demi de personnes sur la planète et combien sont-ils ces Daech et les autres groupuscules de la violence et de l’extrémisme ? Ils ne représentent qu’un infinitésimal pourcentage, presque insaisissable. Mais que dirait-on des extrémistes religieux et politiques dont l’entité sioniste qui refusent d’octroyer leurs droits aux Palestiniens, en défiant les décisions de la communauté internationale dans son ensemble ? Cela, ce n’est pas du terrorisme, ni encore moins du fanatisme religieux. Peut-être que c’est de bonne guerre.

À propos A. BenAbdellah

Un commentaire

  1. LE TERRORISME AU NOM DE L’ISLAM DATE DE 14 SIECLES,

    1. la 1ère victime est le prophète Mahomet lui même, selon les historiens, il a été victime d’un acte terroriste perpétré par ses femmes AÏCHA et HAFSA avec la complicité de leurs Pères respectifs « ABU BAKR » et « OMAR ».
    2. La 2ème victime est la fille du prophète F.ZOHRA, victime d’un attentat terroriste commis par OMAR, alors qu’elle était enceinte de son troisième fils MOHSSEN.
    3. La 3ème victime est le gendre du prophète l’imam « ALI » assassiné en plein prière du SOBH par ABDERRAHMANE IBN MULJIM.
    4. La 4ème victime est le petit fils du prophète l’imam « HASSEN » empoisonné par sa propre femme sous les ordres de MUAAWIYA.
    5. La 5ème victime du terrorisme islamiste est l’autre petit fils du prophète l’imam « HUSSEIN », égorgé à KARBALA en présence des membres de sa famille, sa tête a fait le tour de la ville de DAMAS, puis vendue aux enchères par YAZID IBN MUAAWIYA……., la liste est longue………………………… !
    Les OUMEYADES (qui ont inspiré MUHAMMED ABDELWAHAB (père du Wahhabisme) sont les premiers qui ont institutionnalisé le terrorisme islamiste.
    Parmi les terroristes notoires des OUMEYADES, il y-a OKBA IBN- NAFAA envoyé par YAZID IBN – MUAAWIYA en Afrique du Nord pour massacrer et coloniser les AMAZIGHS au nom de l’islam.
    Le terrorisme au nom de l’islam ne date pas d’aujourd’hui, pour le vaincre il faut le combattre sur son propre terrain idéologique, en remontant à ses origines. / (Cette bataille n’a jamais été menée !)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*