Accueil » Oran » Suite au tournage d’une soirée en plein confinement par El Bahia TV : 05 organisateurs sous contrôle judiciaire

Suite au tournage d’une soirée en plein confinement par El Bahia TV : 05 organisateurs sous contrôle judiciaire

Encore une fois, les responsables et animateurs de la chaine de télévision El Bahia Tv se sont retrouvés au box des accusés, à l’issue des investigations menées par les services de la sûreté sur les motivations des organisateurs de cette fête, qui a eu lieu à l’hôtel Le Zénith. Il s’agit de la directrice de la chaine El Bahia Tv, une animatrice, un animateur, un réalisateur et le patron d’un hôtel de la ville d’Oran, qui a abrité le tournage d’une soirée artistique en plein confinement. Les 04 personnes ont passé toute la journée du jeudi dernier au tribunal. « Les parties concernées par cette affaire ont été présentées, jeudi devant le parquet, à l’issue des investigations menées par les services de la sûreté sur les motivations des organisateurs de cette fête, qui a eu lieu à l’hôtel Le Zénith, la veille de l’Aïd El-Fitr et diffusée, le second jour de l’Aïd, par la chaîne de télévision El-Bahia », a indiqué le parquet du tribunal d’Oran dans un communiqué de presse. En application des dispositions du code des procédures pénales, notamment dans son article 11, « le procureur de la République du tribunal d’Oran informe l’opinion publique sur des informations faisant état de l’organisation d’une soirée artistique par un nombre de personnes dans la salle des fêtes Le Zénith, à laquelle a assisté un grand nombre de citoyens, ignorant les mesures de prévention contre la propagation de l’épidémie du covid-19, exposant ainsi à un grand risque la santé et la sécurité des personnes », a noté le communiqué émanant du procureur de la République du tribunal d’Oran, Hadj Kaddour Boucif. Après audition, les mis en cause dans cette affaire ont été placés sous contrôle judiciaire, en attendant leurs passage devant un juge. La directrice de la chaine aurait été convoquée à Alger dans la même journée. Cela arrive après l’affaire de la camera cachée sur le coronavirus qui a coûté à un animateur et la directrice de la chaine, une présentation devant la justice. Pour rappel, la diffusion de cette fameuse soirée le deuxième jour de l’Aid El Fitr, en infraction aux mesures de prévention contre la propagation de l’épidémie du coronavirus a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux qui a fait réagir le wali d’Oran, après 06 jours de son tournage.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*