Accueil » Régions » Ain-Temouchent : Large mobilisation pour endiguer le COVID-19…

Ain-Temouchent : Large mobilisation pour endiguer le COVID-19…

A l’instar des autres wilayas du Pays, celle d’Ain-Temouchent connait depuis l’apparition du cas confirmé du COVID-19, une large mobilisation aussi bien par le personnel médical et paramédical, administratif , et technique des secteurs de la santé publique, avec les services de sécurité, tous corps constitués, tous confondus, Gendarmerie Nationale- Sureté Nationale- Protection Civile – Douanes nationales , les collectivités locales (Wilaya et Communes), les différents secteurs de la wilaya, le Croissant rouge Algérien, le Scout Musulman Algérien (SMA), le mouvement associatif, les milieux professionnels agricoles, artisanaux, industriels, syndicaux, ceux exerçant dans les cycles scolaires et universitaires et étudiants, dans la formation professionnelle ainsi que les investisseurs et promoteurs publics et privés, sans épargner la participation des citoyens dans les actions de solidarité envers les familles nécessiteuses et celles touchées par les mesures de confinement sanitaire, qui se sont trouvées sans aucune ressource à la suite de chômage imposé par la pandémie du Coronavirus (COVID-19). Les grandes mesures ont été marquées par l’installation du comité de wilaya en charge du suivi de la pandémie, qui veille à s’enquérir sur le terrain des conditions sanitaires et médicales à travers les établissements hospitaliers de la wilaya, la prise en charge des patients du COVID-19 aux plans médicaux et psychologiques avec la création d’un hôpital de référence « Les frères Boucherit », d’El-Amria, qui reçoit des cas confirmés et suspects de cette maladie virale transmissible et mortelle. Parallèlement à cela, les actions de solidarité envers ces familles nécessiteuses sont d’ores et déjà organisées, sous les auspices de la wilaya et de la direction de l’action sociale de la wilaya qui touchent aussi bien les zones urbaines que rurales, et ce à partir du centre de collecte des denrées alimentaires, des viandes, des fruits et légumes, implanté au chef-lieu de commune d’Ain-Tolba (daïra d’Ain-Kihal), où les bienfaiteurs fellahs, industriels, investisseurs, commerçants, etc, s’agglutinent à déposer leurs aides respectives. Ce centre de collecte est supervisé par les services de la wilaya d’Ain-Temouchent. De leur part, les services de la direction des affaires religieuses mobilisent les imams des mosquées pour sensibiliser les citoyens à respecter les mesures du confinement sanitaire, en s’inspirant du coran et des Hadits de notre prophète Sayidina Mohamed que le Salut du Dieu soit sur lui, avec leur part de solidarité et d’aide financière et alimentaire envers les familles pauvres. Parallèlement à cela, des opérations et des actions de désinfection des établissements, des places publiques, des immeubles, des fermes agricoles, touchant les zones urbaines et rurales ect… ont été organisées dans ce même cadre de prévention contre le COVID-19, et s’y poursuivent toujours. De même, les services de sécurité et de commerce sillonnent l’ensemble des commerces du territoire de la wilaya pour mettre en échec toute tentative de rétention de produit alimentaire à des fins spéculatives, fraude alimentaire, ou toute infraction à la législation commerciale, sans épargner l’accomplissement des missions liées à la sécurité, la tranquillité et la salubrité publique liées à leurs prérogatives sécuritaires en veillant, en plus, au respect des dispositions du confinement partiel décidé par les autorités locales de la wilaya. Durant cette période de pandémie du COVID-19, l’on relève les efforts consentis par l’Association «Jaber Ibn Hayane» des donneurs de sang de la wilaya et les autres associations du genre, marquées par l’organisation des opérations de don de sang en collaboration des centres de transfusion sanguine des établissements hospitaliers, marquées par la participation des citoyens et des éléments des corps constitués, pour renforcer leurs banques de sang au profit des patients qui s’y séjournent et sont dans un besoin pressant en ce liquide très vital pour sauver la vie du malade ou de l’accidenté. Cependant, tout le monde s’accorde à affirmer que le respect des dispositions préventives du confinement partiel «rester chez soi» avec le respect des gestes barrières, peut régresser graduellement cette maladie pour l’endiguer d’une manière définitive.

À propos Abdelkader B

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*