Accueil » Régions » Mostaganem : La police met en échec un spectaculaire hold-up

Mostaganem : La police met en échec un spectaculaire hold-up

Selon un communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Mostaganem, les services de police judiciaire ont avorté un hold-up survenu le 17 mai 2020, vers 10 heures du matin, dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. En effet, à bord d’une voiture de tourisme de couleur noire de marque Peugeot 208 avec de fausses plaques d’immatriculation, quatre criminels, originaires de la wilaya, âgés entre 27 et 30 ans, s’apprêtaient à commettre un vol qu’ils avaient bien préparé à l’avance. Concernant cette affaire, le communiqué fait état d’individus cagoulés, armés de couteaux et de fusil harpon, lançant une attaque d’une violente indescriptible contre des employés d’une entreprise privée, au moment où ces derniers s’apprêtaient à verser une importante somme d’argent en dinars, au niveau d’une banque de la ville de Mostaganem. L’agression éclair commise sur les employés à l’aide, entre autres, d’un fusil de chasse sous-marine, s’est soldée par un forfait de 31 000 000,00 DA. Après avoir informé le procureur de la République du délit, les services des enquêtes de la police judiciaire ont très rapidement localisé le véhicule utilisé dans le vol, après avoir fait du repérage qui les a menés vers la sortie Est de la ville. Ainsi, suite à une large opération de ratissage et de quadrillage, les quatre malfaiteurs ont pu être appréhendés au niveau de la forêt d’El Hschem, sur les hauteurs de la commune de Sayada. Selon le communiqué, la somme subtilisée, estimée à 30.572.000.00 DA, les armes utilisées ainsi que la bombe lacrymogène ont été récupérés. Le communiqué précise que lors de l’opération de ratissage de la police, beaucoup de billets jonchaient le sol de la forêt. Les présumés auteurs du délit seront inculpés d’organisation de malfaiteurs, de vol à main armée et de tentative d’assassinat ainsi que de faux et usage de faux. Les quatre individus auront profité de la situation de crise afin de bien préparer leur coup. Les malfaiteurs ont été présentés, hier, devant le magistrat instructeur avec comme chefs d’inculpation : vol à main armée et association de malfaiteurs. Ils ont été écroués.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*