Accueil » Régions » Covid 19 à El Tarf : Négligence à plusieurs niveaux

Covid 19 à El Tarf : Négligence à plusieurs niveaux

Une fois de plus, les Tarfinois ont dérogé aux mesures de
barrières sanitaires, faisant fi au confinement décidé par les hautes instances du pays. Selon le commissaire Karim, chargé de la cellule de communication, plus de 70 personnes ont été interpellées, durant ces dernières vingt-quatre heures, au niveau des seules localités d’El Tarf et El Kala par les différentes patrouilles qui sillonnaient, après dix neuf heures, les différentes artères de ces deux villes. Le même constat a été relevé au niveau des daïras de Besbes et Drean. Les trois autres daïras, selon nos informateurs, respectent les décisions des autorités Ces mesures sont faites pourtant pour préserver leur santé de ce syndrome de coronavirus qui a provoqué une épidémie ayant mis à genoux, même les pays disposant de moyens de lutte tels que les Etats-Unis, la France l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre etc…En effet, 72 personnes ont été interpellées par les agents de police et 13 véhicules placés en fourrière en une seule journée. Même, les personnes possédant des autorisations dûment établies par la wilaya, ont subi des contrôles d’identité. Des citoyens inconscients et irresponsables continuent de ne plus observer le confinement partiel. Les exemples sont légion et ont été répertoriés dans les localités d’El Kala, Dréan, Zitouna, El Tarf pour ne citer que ces agglomérations. En effet, après la rupture du jeûne, des citoyens se regroupent sous les immeubles, s’adonnant à des parties interminables de cartes et de dominos et certains cafetiers distribuent du café, rideaux fermés, pour ne pas attirer l’attention des agents qui patrouillent la nuit. Les appels de la directrice de la DSP ainsi que ceux du wali ont été renvoyés aux calendes grecques. A El Tarf, la direction de la santé annonce 28 cas contaminés par le coronavirus. Vraisemblablement, malgré les efforts de l’Etat pour contrer cette épidémie, des citoyens jouent avec leur santé et celles des autres. Les mesures répressives ainsi que les campagnes de sensibilisation menées par différents services et par des citoyens mobilisés à cet effet, n’ont pas donné les résultats escomptés. Le communiqué d’hier de la cellule de communication de la DSP annonce deux cas contaminés, une contamination due à la négligence et au manque de responsabilité. Les services de sécurité continuent de veiller à l’application des mesures préventives sanitaires. Des habitants disciplinés sollicitent les responsables de reprendre les campagnes de désinfection des rues, des immeubles et des institutions, en mettant les bouchées doubles.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*