Infos
Accueil » Régions » Réunion du Conseil de l’Exécutif de la wilaya de Tissemsilt L’agriculture encore faible

Réunion du Conseil de l’Exécutif de la wilaya de Tissemsilt L’agriculture encore faible

Le conseil exécutif de la wilaya a tenu une réunion ce mardi dernier, présidé par le wali de Tissemsilt, Abdelkader  Benmessaoud avec pour ordre du jour le secteur des services agricole. Par ailleurs, la situation socio économique de la wilaya et les perspectives de son développement enseignent que le secteur de l’agriculture est encore loin des objectifs visés en dépit des dizaines de milliards de dinars, dont il a bénéficié au titre de plusieurs programme
tels que du FNRDA, du PNDA et d’autres programmes. «Ces efforts n’ont pas encore réussi à faire décoller le secteur agricole à travers la wilaya de Tissemsilt». Tissemsilt a une vocation purement agricole, dont l’agriculture est le fer de lance de l’emploi.
Par ailleurs, la superficie agricole utile est passée de 143 451 ha en 1999 à 145 456 ha en 2016. La commission  d’orientation et de concrétisation du programme de développement agricole de la wilaya de Tissemsilt, a approuvé dernièrement, cinq projets d’investissement privés, a indiqué mardi le directeur du secteur. Le DSA a indiqué que ces projets d’investissement, de plus d’un milliard de dinars, concernent l’élevage, la céréaliculture, la culture fourrages, le maraîcher, l’oléiculture et les conserveries d’huile d’olive. Inscrits dans le cadre de la circulaire ministérielle conjointe 108 portant extension de la base de production en créant des exploitations agricoles nouvelles, ces  projets seront concrétisés à travers cinq périmètres dans la commune de Bordj Emir Abdelkader pour une superficie globale de 1739 hectares et pourront générer plus de 340 postes d’emploi permanents. Le DSA a  indiqué, par ailleurs, que 2.761 ha de périmètres agricoles sont réservés à des jeunes à travers la création  l’exploitations agricoles et d’élevage au titre de la même circulaire. La commission de wilaya d’orientation et de
concrétisation du programme de développement agricole et rural, a approuvé dernièrement, a-t-il ajouté, huit dossiers de jeunes investisseurs à travers huit périmètres agricoles d’une superficie de 1.022 ha. La circulaire
ministérielle conjointe 108 vise à élargir et valoriser des potentialités productives dans le cadre de la réalisation
des objectifs fondamentaux de la politique du renouveau agricole et rural, l’exploitation des terres en jachère dans la région et la création d’emplois permanents. Pour attirer des jeunes vers l’investissement dans le domaine agricole, la DSA a lancé, en collaboration avec la chambre agricole, l’Union de wilaya des paysans algériens relevant de l’UNPA et la radio régionale de Tissemsilt, une action de sensibilisation et d’information sur les avantages de cette circulaire et les modalités de création d’une exploitation agricole. Le wali de Tissemsilt, Abdelkader Benmessaoud, a insisté,
lors de cette rencontre, sur la création de guichets uniques au niveau des communes pour l’accueil et l’orientation
de jeunes vers la création de projets d’investissement au titre des dispositifs de soutien à l’emploi, surtout pour les industries de transformation.
Il a annoncé qu’une réunion autour de la situation du foncier agricole dans la wilaya se tiendra prochainement en présence des directions de l’agriculture et des domaines. Le wali a exhorté les responsables, de la  chambre d’agriculture de la wilaya, a organisé des Salons de produits agricoles dans la région, afin de résoudre le problème de commercialisation, dont souffrent les agriculteurs locaux. Comme c’est le cas pour le miel. Il a mis l’accent par ailleurs, sur l’importance de l’irrigation d’appoint, pour accroître
la production céréalière dans la région, appelant les fellahs à adopter cette technique. Par ailleurs, il faut dire, que l’agriculture dans la wilaya de Tissemsilt est encore faible, face aux efforts déployés par l’Etat, a-t-il déploré.

Selon lui, la wilaya n’a pas fourni les efforts nécessaires, pour le développement  de l’agriculture, en  comparaison avec les wilayas voisines d’Ain Defla, de Relizane et de Mascara, où l’activité agricole est prometteuse. La wilaya de Tissemsilt n’est pas considérée comme un grenier de l’Algérie, puisque sa production céréalière reste modeste, comparativement à certaines wilayas du pays. Le secteur de l’agriculture est encore loin des objectifs visés, par la wilaya de Tissemsilt.

À propos M’HAMED B.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*