Accueil » Actualité » La Lutte contre le Coronavirus doit se poursuivre convenablement : Attention, nous sommes tous en danger !!!!

La Lutte contre le Coronavirus doit se poursuivre convenablement : Attention, nous sommes tous en danger !!!!

La pandémie a énormément métamorphosé les pratiques quotidiennes des Algériens ainsi que leur manière d’agir et de consommer. Le Covid 19, comme dans chaque campagne de santé publique, a changé le comportement du citoyen qui régule son quotidien, suivant le confinement .De la “planification familiale”, l’Algérien est passé à la “planification sanitaire”, faisant basculer d’un coup, son rôle d’”individu” à celui de “facteur épidémiologique”. Force est de s’apercevoir que l’issue de la pandémie dépend aujourd’hui de la capacité de résistance de l’individu devant le confinement. C’est l’une des conclusions auxquelles s’est résolue l’OMS. Il est admis que les Algériens qui ont donné une démonstration de respect des mesures préventives, durant les premiers mois de la pandémie, n’ont pas eu cette capacité de résistance suffisante devant la pandémie, en obstruant certaines règles élémentaires comme les “distanciations” et le port de moyens de protection. Le “relâchement” est intervenu dans un moment inopportun. Les “mesures complémentaires” pour freiner la propagation de la maladie du Corona n’ont pas tardé dans plusieurs wilayas du pays avec des décisions de fermeture des commerces de bazar .Privilégier la solidarité individuelle à la solidarité socioéconomique est le nouveau leitmotiv du gouvernement. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé, samedi à Sétif, que la lutte contre le Coronavirus est devenue aujourd’hui « une responsabilité individuelle et collective ». Il a appelé à passer de la solidarité socioéconomique à la solidarité humaine qui amène « le citoyen à prendre conscience qu’il est en danger ». Au cours de sa rencontre avec les cadres du secteur sanitaire au CHU « Mohamed Abdennour Saâdna », le Premier ministre a considéré que « la solution pour sortir de cette crise réside dans la conjugaison des efforts de tous, notamment des citoyens, par le respect des dispositifs préventifs et le confinement qui sont devenus fondamentaux pour contenir la contagion ». M. Djerad a insisté sur la consolidation de la solidarité durant cette phase particulière par la sensibilisation de chaque citoyen inconscient à la gravité de la situation et à son rôle dans la limitation de la propagation de l’infection. Le Premier ministre a indiqué que « le peuple algérien a montré depuis le début de la crise qu’il était capable, en conjuguant ses efforts à ceux de l’Etat, de limiter les risques de propagation de la pandémie » et a invité chaque citoyen à « montrer davantage de conscience en cette phase actuelle et à ne pas renoncer aux comportements qu’il a observés pour préserver sa vie et celles des autres ». « L’Etat a pris des mesures d’allègement des dispositifs de confinement pour aider à la fois les commerçants et les citoyens et réduire l’impact matériel et psychologique de ces mesures mais à condition de respecter les mesures préventives pour empêcher la propagation du virus », a-t-il dit. Selon M. Djerad, une des premières causes à l’origine de la récente augmentation des cas d’infection par le virus a été le non-respect de ces conditions et l’affluence des citoyens vers les marchés et les commerces. Il a ajouté que « ce non-respect, s’il persiste, conduira à l’application du plan +B+ à savoir, « le renoncement à ces certaines décisions prises par le gouvernement pour faciliter la vie aux citoyens ». Le Premier ministre exhorte les autorités et élus locaux à sensibiliser la population au danger de la situation et au respect des mesures préventives et obligations contenues dans la décision d’élargissement des activités autorisées. Il a en outre salué les efforts déployés par les staffs médicaux dans la lutte contre le Coronavirus depuis son apparition et a relevé « qu’un travail colossal a été fait pour combattre cette épidémie, en dépit du manque au début de certains moyens ». « Ces énergies algériennes se sont dressées comme un seul homme pour affronter rapidement cette épidémie, contenir ses risques et limiter sa propagation dans le pays », a affirmé le Premier ministre. M. Djerad a évoqué les efforts du gouvernement déployés immédiatement après l’apparition des premiers cas d’infection par le virus, à travers les mesures prises, des décisions et de la sensibilisation de la population au danger de la situation ainsi que de plusieurs initiatives dont la création au niveau du premier Ministère d’un Conseil scientifique de spécialistes en infectiologie et en d’autres domaines.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*