Accueil » Chronique » Point de Vue: Hommage aux grands qui nous ont quittés

Point de Vue: Hommage aux grands qui nous ont quittés

Des personnalités nationales, ayant consacré leur vie au service de la culture, de l’art et de la littérature, nous ont quittés cette année 2016 à jamais…que le Tout puissant ait leurs âmes dans sa grande miséricorde.. Ces gens ont laissé pour nous et pour les générations futures, des œuvres intellectuelles, des arts, de musique, de cinéma, du journalisme et même de l’humour…et encore plus de la religion, par lesquelles, ils seront à jamais éternels dans la mémoire de leurs concitoyens. Nous ne pouvons qu’exprimer notre hommage le plus sincère à ces gens, qui ont marqué l’événement national par leurs talents. El hadj El Fergani, Amar zahi dans la musique, Mr Boualem Bessaih, une éminente personnalité politique nationale, Attalah Humoriste et ex- député, Malek Chebel un penseur, ayant réussi à repenser une nouvelle lecture de l’Islam. Tahar Ben aicha, intellectuel de gauche, Chérif Kaher, un muphti et personnalité religieuse. En tout, ce sont environ une trentaine de personnalités, qui ont marqué la vie nationale, en donnant de leurs mieux, chacun dans sa spécialité, pour que la culture nationale puisse s’imposer dans le concert des nations civilisées.

Rendre hommage à ces grandes figures de la culture nationale, c’est la moindre des choses que nous pouvions faire, en vue d’exprimer notre reconnaissance et notre gratitude à ces gens dont la majorité ont vécu plus d’un demi siècle. Une vie consacrée entièrement au service de la discipline à laquelle ils se sont dévoués et dans laquelle ils se sont fait distinguer. Ils sont partis en laissant derrière eux des disciples qui sauront certainement prendre avec le mérite qui leur reviendrait, la relève et continuer la marche. Il était une fois, où eux aussi, étaient des disciples à d’autres gens les ayant précédés. Et, ainsi de suite, c’est la nature de l’existence. Ils ont laissé des œuvres qui en témoigneront, des supports prouvant que l’Algérie avait aussi participé à l’effort humain, avec son apport culturel, artistique et intellectuel dans tous les domaines de la connaissance.

Une jeune nation ayant vécu plus de 130 ans dans les abysses de l’ignorance la plus aveugle et de la pauvreté la plus sévère, avait pu et dans un laps de temps produire, des artistes, des intellectuels, et même des penseurs, des philosophes et des hommes d’Etat. C’est d’ailleurs ça qui fait la distinction et incite à l’honneur. Tout en se recueillant devant la mémoire de ces gens distingués ayant servi par leur talent le pays, l’essentiel est de continuer sur la base léguée par eux, en créant les opportunités aux jeunes talents. Le monde ne s’arrête pas, et la terre doit continuer à tourner.

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*