Accueil » Chronique » Point de Vue : En avant toute… contre le mal du siècle

Point de Vue : En avant toute… contre le mal du siècle

L’Algérie, avec son peuple et son gouvernement sont jour et nuit, mobilisés contre ce mal du siècle….ils sont, au fait, mobilisés contre le mal et ses conséquences morbides qui rampent, silencieusement vers nous, menaçant sérieusement notre existence. Ils sont, également, mobilisés, surtout, contre l’état de psychose que ce mal avait, déjà, engendré parmi les populations, avant son arrivée effective dans nos contrées… Nul ne saurait ignorer qu’il existe bien une mobilisation générale, digne d’une préparation militaire et psychologique, décrétée contre l’invasion d’un ennemi agresseur et agressif.. Le peuple, dans l’ensemble, obéit docilement aux injonctions émanant des autorités compétentes, quant au respect des ordres et des interdictions préventives, bien qu’il existe toujours des exceptions à signaler, çà et là, de quelques citoyens aux têtes chaudes et indisciplinées. Enfin, il s’agit bien d’une question de vie ou de mort …L’ennemi ne badine pas.. Les inquiétantes informations, en provenance de quelques pays riverains, de l’autre rive de la grande bleue pouvaient bien nous laisser penser, que nous sommes à un jet de pierre d’une catastrophe mondiale.. Déjà, un peu plus d’un milliard de personnes de la population du monde se trouvent confinées chez elles, dans ses villes et ses pays. C’est, effectivement et sincèrement, du jamais vu, voir du jamais vécu, auparavant… C’est ce qui explique, cette mauvaise et incompétente préparation de tous les pays du monde, y compris l’OMS, face à la propagation de la pandémie. Personne n’aurait, en effet, pensé à une telle catastrophe frappant de pleine fouet l’humanité dans son ensemble…Le hic, c’est que nous sommes à une année de distance, avant la découverte probable d’un vaccin.. Ce vaccin qui sera, sans nul doute, le sauveur de l’Humanité et le boosteur de sa survivance…Faudrait-il, apprendre, en conséquence, que d’ici trois mois, si le virus ne sera pas jugulé, l’humanité sera exposée à une famine mondiale …les gens seront confinés chez eux, donc, il n’y aurait ni travail, ni transport, ni commerce, non plus de production…et de toute évidence, les stocks actuels seront épuisés… J’en doute fort, bien que cette solidarité internationale, déjà, chancelante, serait, en ces moments difficiles, une réalité vécue… Retournons, maintenant, à notre mobilisation citoyenne nationale et ce front populaire uni, contre la bête…l’Etat est appelé à faire régner la discipline, concernant l’application stricte des consignes, notamment, à l’égard de ces quelques faux-citoyens qui se surestiment, sans raison apparente, ne fut-ce, qu’en décrétant l’état d’urgence…Il n’y a, pratiquement, à notre disposition que quelques chétives mesures préventives, en vue de faire face à la bête, qui nous guette avec la faux à la main. Respectons, donc, à la lettre ces petites mesures…peut-être que grâce à elles, cela nous permettra de conserver, au moins, la moitié de nos 40 millions d’habitants, en vue d’entamer, sain et sauf, l’ère de l’après corona…

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*