Accueil » Oran » Vaste contrôle mené par la police et les brigades de contrôle de commerce : 30 cafés, restaurants et gargotiers mis en demeure à Oran

Vaste contrôle mené par la police et les brigades de contrôle de commerce : 30 cafés, restaurants et gargotiers mis en demeure à Oran

Un dipositif de confinement est mis en place sur le territoire de la wilaya d’Oran en application des mesures préventives annoncées par la présidence contre le Coronavirus en Algérie. Moins de quarante huit heures avant l’entrée en vigueur, prévue dimanche 22 mars de l’instruction présidentielle, portant fermeture temporaire des restaurants et des cafétérias comme l’une des «mesures préventives» destinées à empêcher la propagation du Coronavirus en Algérie, les agents de contrôle du commerce de la wilaya d’Oran, appuyés par les services de la police , ne se sont pas fait prier pour effectuer des descentes au centre-ville d’Oran et la périphérie de la ville en application des dispositions visant de parer au plus pressé. C’est ainsi que “tous” les cafés et restaurants sans exception et sans distinction de lieu ont été sommés mercredi et jeudi derniers de fermer boutique temporairement au risque de se faire confronter à des “fermetures définitives” et “sans préavis” et ce en application des dites dispositions présidentielles. Les brigades de contrôle de commerce et la police ont pu, en revanche, verbaliser et mettre en demeure plusieurs d’entre eux et dont la liste comporte au moins une trentaine de commercants entre cafés restaurants et gargotiers qui n’ont pas rechigné à surseoir à ces dispositions, bafouant les règles “exceptionnelles” régissant la préservation de l’hygiène publique et mettant la vie des consommateurs en danger. ”Nous allons poursuivre nos opérations de contrôle à travers les quatre coins de la wilaya et dans les quartiers éloignés de la ville où les restaurants et les cafés se croient à l’abri des sanctions pour l’application à 100% des mesures préventives contre le Coronavirus”, a averti, jeudi, un responsable de bureau d’hygiène communal d’Oran, membre de la “cellule de crise”, mise au place par la commune chargée de mettre en oeuvre ces mesures contre la pandémie.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*