Accueil » Actualité » Discours du président de la République à la Nation : «L’Algérie fera face à la pandémie»

Discours du président de la République à la Nation : «L’Algérie fera face à la pandémie»

Dans cette sortie tant attendue par les Algériens en cette période de crise et de psychose face à la propagation de la Pandémie du au virus Covida 19 Coronavirus,le président de la République ,ses chiffres sous les bras s,est adressé à la Nation pour la rassurer du soutien indefectible de l,État devant ce phénomène qui a ébranlé le monde entier et dont aucun traitement en dépit des efforts des grands laboratoires pour le neutraliser. En effet Abdelmadjid Tebboune a d,emblee rappelé le rôle de l,Etat qui ,selon lui,demeure responsable de la protection des personnes et des biens, y compris la protection sanitaire et la garantie des soins médicaux aux citoyens, considérant que la pandémie relève de la sécurité sanitaire nationale, même si cela impliquerait la restriction temporaire de certaines libertés, la vie humaine étant au dessus de toute autre considération ».Citant les moyens disponibles, M. Tebboune a fait état de « 1.550.000 masques de différents types, parallèlement à l’acquisition en cours de 54 millions de masques supplémentaires », outre « 6.000 tests de dépistage et 15.000 autres en cours d’acquisition ».
Le Président de la République a affirmé ,en outre,concernant la logistique la disponibilité de « plus de 2.500 lits de réanimation sont disponibles », un nombre appelé à augmenter en cas de nécessité pour atteindre 6.000 lits avec la garantie de 5.000 respirateurs artificiels.Concernant les mesures de préventions,il reste catégorique car ,et selon ses propos, l’Etat ne saurait, à lui seul, endiguer la propagation de cette pandémie, si le citoyen ne s’acquitte pas de son devoir de se protéger et ne se conforme pas scrupuleusement aux règles d’hygiène et aux mesures préventives, prises par le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière en collaboration avec la Commission nationale présidée par le Premier ministre et regroupant tous les départements ministériels concernés et les services de sécurité », ajoute le Président de la République.
« Les efforts de l’Etat demeureront limités sans la solidarité, la discipline et la compréhension des citoyens, notamment le signalement des cas suspects pour que ces derniers ne contaminent pas leurs proches, voire les passants dans la rue », souligne AbdelmadjidTebboune. Il tente de rassurer face à la pandémie tout en restant vigilent par affirmer qu,en effet, la pandémie est source d’inquiétude pour nous tous, car impactant notre mode de vie, nos relations et nos déplacements, mais touche particulièrement les mères travailleuses qui pâtissent de la fermeture des crèches et garderies », a-t-il indiqué, ajoutant « je vous rassure, l’heure n’est pas à l’alarmisme, ni à la peur, la situation est sous contrôle et tous les organes de l’Etat sont en état d’alerte maximale pour faire face à tout imprévu ».Par ailleurs, le Président Tebboune a affirmé qu' »il n’est point nécessaire de se ruer sur les commerces pour acquérir et stocker les produits alimentaires. Il ne faut pas non plus croire les fake news, ni les rumeurs tendancieuses, c’est pourquoi j’ai donné des instructions pour dénoncer les spéculateurs et les auteurs des de ces rumeurs pour les traduire en justice ».Il poursuit en s,adressant au corps de la santé et ceux qui sont en contact direct avec les malades et qui déploient tous leurs efforts pour sauver des vies « Je voudrais dire toute ma gratitude et adresser mes remerciements aux fonctionnaires du secteur de la santé, aux éléments de la sûreté nationale et de la protection civile et aux citoyens bénévoles et associations civiles contribuant à la lutte contre la pandémie et à la prise en charge des personnes atteintes », poursuit le Président de la République.Il a également présenté ses condoléances « aux familles des victimes, priant Dieu le Tout puissant de leur accorder Sa sainte miséricorde et de les accueillir en Son vaste paradis, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux malades dont la moitié a quitté les hôpitaux saine et sauve ».L,orateur poursuit sa prestation télévisée par réitérer sa détermination à veiller sur la protection des personnes et leurs biens .Pour lui « notre vaillant peuple est un peuple qui a toujours su relever les défis, un peuple voué à sa patrie. Nous sortirons, grâce à Dieu, à notre solidarité et notre discipline, victorieux de cette épreuve difficile », conclut le Président Tebboune dans cette sortie,mardi soir,pour s,adresser aux Algériens en cette conjoncture de crise sanitaire qui effraye le monde à cause du Coronavirus. J’ai présidé, il y a quelques heures, une réunion sur les répercussions de la propagation de cette épidémie, en présence du Premier ministre, de nombre de ministres et de hauts responsables concernés directement par la question. La réunion a débouché sur une série de décisions », a indiqué le président de la République dans son discours.Les mesures à prendre sont nombreuses et le président annonce dans la foulée « la fermeture de toutes les frontières terrestres avec les pays voisins avec éventualité d’autoriser des déplacements de personnes dans des cas exceptionnels, de commun accord avec les Gouvernements des pays concernés, la suspension immédiate de tous les vols de et vers l’Algérie, à l’exception des avions cargos ne transportant aucun voyageur et la fermeture immédiate de la navigation maritime, à l’exception des navires de charge transportant des marchandises et des biens.Le président et dans cette langue prestation de circonstance annonce comme mesure « la désinfection immédiate de tous les moyens de transport public aux niveau national et de wilaya, ainsi que les stations de transport de voyageurs, l’interdiction des rassemblements et des marches quelles que soient leur forme et leur nature et isolement de tout endroit suspecté d’être un foyer de la pandémie », outre « l’interdiction d’exportation de tout produit stratégique, soit-il médical ou alimentaire jusqu’à la fin de la crise, à l’effet de préserver les réserves stratégiques nationales ».Dans le même contexte, le Président de la République a décidé « la suspension de la prière du vendredi et des prières collectives et la fermeture des mosquées avec maintien de l’appel à la prière à la demande de la Commission de la Fatwa avec l’aval de nos éminents Cheikhs et Oulémas, la lutte et la dénonciation des spéculateurs qui exploitent, sans scrupule, l’état de panique générale pour stocker les produits de base dans le but de susciter une pénurie et augmenter les prix ».Il s’agit également de la « recherche et l’identification des personnes défaitistes qui s’attèlent à faire circuler des fakenews pour semer l’anarchie et maintenir le citoyen en état de panique », outre « l’augmentation de la capacité des hôpitaux à transformer nombre de lits en lits de réanimation, en cas de nécessité » et « la mise en place d’un dispositif ORSEC à long terme, pour éviter la réapparition de ce genre d’épidémie », appelant à cette occasion à « l’intensification des campagnes de sensibilisation à travers les médias, avec implication d’éminents spécialistes et savants ».

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*