Infos
Accueil » Actualité » Avec plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde arabe Réseaux sociaux: Le vrai défi pour les médias

Avec plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde arabe Réseaux sociaux: Le vrai défi pour les médias

Il apparaît clairement que ces réseaux ne lâchent rien. En tous les cas, ils sont devenus la source d’information de prédilection des internautes. Contexte oblige, avec la mondialisation, les internautes se sentent «plus affranchis», plus proches de l’information «on line». Leurs prétentions à vouloir «conquérir» le monde de l’information de la planète sont incommensurables. Avec plus de 200 millions d’utilisateurs dans les pays arabes, ils ont révolutionné les supports et les médias. Pour Facebook seulement, ce sont 163 millions de compte ouverts en Afrique du nord et au Moyen Orient. Une sacrée avancée. Jamais, un support numérique n’en avait fait de même auparavant depuis la progression de l’ère technologique. Les réseaux sociaux sont en voie de devenir « la principale source » d’information avec plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde arabe. Ce qui est certain, est que cela constitue « un vrai défi » pour les médias traditionnels, indique un expert lors d’une rencontre sur l’innovation numérique tenue récemment à Londres. Selon l’étude présentée par l’expert en médias numériques, Damian Radcliff, présentée lors d’une conférence au siège de la BBC à Londres, il apparaît que la domination de Facebook avec 1,7 milliard d’utilisateurs dans le monde, dont 163 millions de comptes actifs dans la région de l’Afrique du Nord et du moyen orient (MENA) est « indéniable ». Il a souligné qu’il constituait pour de nombreux utilisateurs de ces réseaux sociaux la « principale source » d’information.
La raison, selon lui, est que les lecteurs n’identifient plus la source de l’information, mais bel est bien le support à travers lequel cette information est diffusée». L’année dernière, dit-il, a été marquée par une « croissance importante » des réseaux sociaux visuels notamment dans la région MENA. Alors qu’une « croissance est perceptible » dans l’utilisation de ces derniers, via les supports mobiles, de l’ordre de 66 %, mettant l’accent sur la « prédominance » du mobile, ajoute-t-il. Par ailleurs, il a été constaté l’émergence de nouveaux réseaux sociaux ainsi que le recul d’autres et la conversion d’applications de chat (whatsapp, messenger). Ces derniers ont créé de nouvelles habitudes. Celles-ci obligent les producteurs de contenus, notamment les médias, à changer et à proposer des contenus adaptés à chaque plateforme, insiste l’expert. Il ressort de cette étude que Instagram est plus utilisé par les usagers des réseaux sociaux des pays de la région MENA que Twitter. Ce réseau social, a-t-on précisé, qui utilise comme support d’information la vidéo et la photo, a réalisé une augmentation dans cette région, de 24% entre 2013 et 2015, alors que Twitter a reculé, durant la même période, de 17%. L’étude du chercheur britannique relève que les réseaux utilisant les supports visuels sont, aussi, utilisés pour leur particularité faisant qu’ils permettent l’échange et la partage des informations, comme Youtube avec 60% d’utilisateurs, Instagram avec 41% et Facebook avec 25%.

À propos B.H.

Un commentaire

  1. Corrigé votre vocabulaire, l’Afrique du Nord ne fait partie du Monde dit KHARAB……!!!
    Sachez que les BAATHISTES ont détruit l’IRAQ, la SYRIE, le YEMEN, la LIBYE et bientôt l’Algérie…!!!

Répondre à AZAMUL Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*