Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Deux résolutions historiques !

Pôle & Mic: Deux résolutions historiques !

Une semaine riche en événements. Il y a les attentats ayant secoué l’Europe. Certes, l’attentat de Berlin a été le plus médiatisé alors que l’attentat en Suisse a été relégué au second plan, pour ne pas dire occulté car les victimes sont tout simplement des Musulmans. Alep a été libérée. Daech a été laminé à Alep. La paix revient à Alep, mais il faut la reconstruire et penser à une réconciliation entre population à Alep et en Syrie. Une semaine aussi qui donne de l’espoir puisque l’ONU a été ferme vis-à-vis d’Israël. Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi la résolution 2334 réclamant l’arrêt de la colonisation israélienne. Pour la première fois depuis 1979, les Etats-Unis n’ont pas mis leur véto à une résolution du Conseil de sécurité concernant la colonisation israélienne alors qu’ils soutenaient jusque-là Israël sur ce dossier. Une résolution qui ouvre la porte à une paix et ferme aussi la porte aux dérives des Sionistes. Certes, Israël ne se conformera pas à l’ONU, mais elle devra penser deux fois à toute opération de lancement de nouvelles colonisations. L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power, a expliqué, comme rapporté par Le Figaro, que la poursuite des constructions en Cisjordanie «menaçait sérieusement la sécurité d’Israël». «Les Etats-Unis ont adressé le message selon lequel les implantations privées et publiques devaient cesser pendant près de cinq décennies», a-t-elle expliqué devant le Conseil de sécurité. «On ne peut pas à la fois se faire le défenseur d’un accroissement des colonies israéliennes et d’une solution à deux Etats qui soit viable pour mettre fin au conflit», a-t-elle poursuivi. «Il faut faire un choix entre la colonisation et la séparation». C’est un échec de la politique israélienne qui a profité des malheurs de la Syrie, de l’Irak, du Yémen et de la crise secouant aussi l’Egypte. Peut-être que cette résolution obligera Israël a changé de politique. D’un autre côté, l’UE vient de reconnaître officiellement l’Etat Sahraoui et disqualifie le Maroc. Les accords d’association et de libéralisation conclus entre l’Union européenne et le Maroc ne s’appliqueront pas au Sahara occidental, c’est ce qui vient d’être décidé par l’UE. La Cour de justice européenne a tranché en ce sens, soit l’expression «territoire du Royaume du Maroc», stipulée dans ces traités, n’englobe tout simplement pas cette région, mercredi à Luxembourg, alors que Rabat considère bel et bien ce territoire, ancienne colonie espagnole, comme le sien. Deux résolutions qui donnent de l’espoir pour la fin de la colonisation dans le Monde.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*