Accueil » Chronique » Pôle & Mic : A quand une réforme sportive?

Pôle & Mic : A quand une réforme sportive?

Le sport comme la culture est en crise. Le Sport est aussi gangrené par la corruption et « envahi » par l’argent sale. Pour le moment, la lutte contre la corruption n’a pas encore touché le monde sportif et plus exactement le monde du football. Dans ce monde du football, des milliards ont été dépensés sans qu’il y ait « résultat » et nos clubs sont presque tous, en faillite. L’Etat a toujours donné de « grosses » subventions sans jamais en contrôler les dépenses. Des présidents de clubs dépensaient l’argent sans aucune vision et souvent sans respect des lois en vigueur. Des clubs amateurs, qui bénéficient de sommes importantes d’argent de la part de l’Etat, accordent des « salaires » et des « primes » à leurs joueurs alors que c’est « interdit ». Des clubs professionnels osent donner des centaines de millions comme salaire à leurs joueurs sans payer leur cotisation à la caisse des retraites ou au FISC. Les clubs professionnels se maintiennent grâce à l’Etat. L’Etat et le pouvoir sont allés jusqu’à « ordonner » à des sociétés nationales de prendre en charge des clubs. Ce n’est pas professionnel, sachant qu’un tel parrainage n’est pas bénéfique pour la société nationale. Normalement, ces sociétés auraient dû prendre en charge d’autres disciplines dites « mineures » pour le développement du sport et pas que le football. Depuis l’avènement du « professionnalisme », nous sommes encore au stade du bricolage. Du bricolage qui met en péril nos clubs de football. Déjà, de «petits» clubs, mais historiques, ont disparu car ne pouvant faire face à la « concurrence » déloyale. Une réforme sportive est plus que nécessaire.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*