Accueil » Sport » Ligue 2- 19ème journée ASMO : L’humiliation de trop !

Ligue 2- 19ème journée ASMO : L’humiliation de trop !

En s’inclinant à Boussaâda sur le score de six buts à zéro à l’occasion de la 19ème journée de Ligue 2, l’ASMO a signé l’une des pires défaites de sa riche histoire, souillant une réputation nationale bien établie et confirmant, de la plus douteuses des manières, certains bruits de couloir évoquant une éthique pas toujours irréprochable des actuels responsables du club de M’dina J’dida.
Capable de se faire ridiculiser à domicile par la JSM Béjaïa avant d’éliminer le champion en titre de la Ligue 1, à savoir l’USMA pour se faire piétiner, quelques jours plus tard par l’Amel de Boussaâda, cette ASMO donne le tournis à tous les habitués du stade Habib-Bouakeul.
Cette défaite a, d’ailleurs, fait dégringoler les Vert et Blanc de Salem Laoufi à la dixième place du classement général, à quatre unités de la quatrième loge donnant droit à l’accession parmi l’élite professionnelle.
L’autre représentant de la ville d’Oran, l’Olympique d’Arzew en l’occurrence, a, pour sa part, réussi une grosse performance en prenant le meilleur sur la JSM Skikda, candidat déclaré à la montée en Ligue 1 et toujours logé à la quatrième enseigne à seulement deux points du podium.
Premier de la classe, l’Olympique de Médéa a facilement dominé l’AS Khroub sur le score de (4-1) alors que son dauphine, le Widad de Tlemcen s’est aussi baladé face au DRB Tadjenanet qu’il a atomisé par quatre buts à zéro.
Le troisième, le RC Arba a, de son côté, compliqué davantage la mission du Mouloudia de Béjaïa qu’il a battu sur la plus petite des marges au moment où l’autre club de la vallée de la Soummam, la JSMB, a été tenu en échec à domicile par le Mouloudia de Saïda (2-2).
Lanterne rouge, l’USM El-Harrach semble se résigner à couler comme en atteste sa défaite à El-Eulma (2-0) au moment où le Rapid de Relizane n’a pu faire mieux qu’un match nul face à un autre prétendant à l’accession qu’est l’USM Annaba.
Mais si cette 19ème journée a clarifié un tantinet les ambitions des uns comme elle a puni les errements et la faiblesse des autres, rien ne semble encore joué, ni pour ce qui a trait à l’accession, encore moins pour ce qui concerne le purgatoire.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*