Accueil » Oran » Sur des «directives» du wali Abdelkader Djellaoui : La Commission communale chargée du suivi des constructions illicites installée

Sur des «directives» du wali Abdelkader Djellaoui : La Commission communale chargée du suivi des constructions illicites installée

Oran demeure un espace à risque pour les extensions urbanistiques illégales à travers les communes. La chasse aux constructions illégales augmente d’intensité. Dorénavant, les services de la wilaya peuvent intervenir dans l’immédiat grâce à un système d’information et de surveillance géographique par satellite pour prendre les dispositions réglementaires dans le domaine d’éradication des poches d’habitat illégal. En application des dernières directives du wali d’Oran, Djellaoui Abdelkader, visant d’accentuer la lutte contre le phénomène des constructions illicites, une commission communale chargée du suivi du dossier des constructions illicites a été installée, mardi, à l’Assemblée populaire communale (APC) d’Oran. Les membres de la commission ont été désignés par un arrêté communal signé par le président de l’APC d’Oran et laquelle se compose des représentants de la police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (PUPE), des délégations communales et des divisions, de la gendarmerie, des services techniques de la commune d’Oran, de la SEOR et la Sonelgaz. Parmi les missions assignées à la commission, figurent l’élaboration en urgence d’un «état des lieux exhaustif» par délégation communale, des différents sites ou points abritant des constructions illicites, la détermination de la nature juridique du bien ou du terrain (communal ou domanial c’est selon) abritant une construction illicite, l’accélération des procédures de droit de saisine et des réquisitions de la force publique pour les opérations de démolition des constructions illicites signalées à travers les sites préalablement identifiés par la commission à travers les délégations communales et le règlement de la situation des permis de construire en instance au niveau du guichets des délégations communales, a indiqué, à notre journal, le président de la Commission communale chargée du suivi des constructions illicites, au sortir d’une réunion qui a regroupé plusieurs secteurs concernés par le dossier des constructions illicites. Concernant les démolitions, les membres de la Commission sont tenus de procéder aux éradications des points de construction illicite, recensés en présence des éléments de la PUPE, conformément aux procédures. Ils peuvent éventuellement dans certains cas, nécessitant le renforcement de la protection, solliciter la réquisition du wali afin de ne pas surseoir à une opération complexe de démolition d’une construction illicite. Cela concerne par exemple la sécurisation «renforcée» de l’accès des éléments techniques de la commune dans des «blocs» ou «sites» d’une certaine complexité. Les modalités et les conditions d’exercice de cette commission ont été définies dans un arrêté communal. Les membres de cette Commission ont pris acte, séance tenante, des dispositions réglementaires régissant le suivi du dossier des constructions illicites. Les autorités publiques rappellent leur droit de recourir à la justice contre les personnes suspectées ou reconnues de «violations» au domaine public, mettant en danger la sécurité des citoyens et des biens publics ainsi que l’hygiène et la santé publiques. Une convention avait, rappelons-le, été signée entre le ministère de l’Habitat et le centre spatial de Bir El Djir laquelle consiste à répertorier en temps réel toute extension ou construction illégale pour permettre aux autorités publiques de la wilaya d’Oran d’intervenir sur le champ pour démolir celle-ci.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*