Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Trop de désinformation et insultes!

Pôle & Mic : Trop de désinformation et insultes!

Faute de communication de la part des insances de l’Etat et du pouvoir, les réseaux sociaux sont devenus un «nid» de fausses informations et fausses interprétations. Comme on le dit souvent, «tellement que le mensonge devient gros, il devient une vérité», et donc, très difficile, de réhabiliter la vérité. La presse en papier, qui faisait dans l’information et de réhabiliter ne peut pas «réhabiliter» l’information, car elle est en crise financière et donc sans moyens de faire dans l’investigation. Les télévisions algériennes sont à la traîne et ne sont plus «crédibles», car se rangeant toujours du côté du pouvoir ou de l’opposition. Le citoyen n’a pas les moyens de vérifier toutes les informations. Ce n’est pas aisé pour le citoyen de pouvoir «distinguer» le faux du juste surtout que l’école a formé des «automates». L’Algérien a été conditionné à ne plus réfléchir. C’est cela le drame de ce pays. Aujourd’hui avec cette génération «facebook», beaucoup d’informations, d’ordre historique, sont fausses où des Chouhada et des Moudjahidine ont été attaqués. Certains sont allés jusqu’à tirer sur l’Emir AEK, Yoghourta, Juba et tant d’autres. Pour de nombreux jeunes, l’histoire de la Numidie ou de l’ère musulmane est méconnue. Certains sont allés jusqu’à discréditer tout ce qui a été réalisé depuis l’indépendance sans jamais mettre en valeur le côté «positif». Certains œuvrent «sournoisement» à «réhabiliter» les terroristes islamistes au détriment de la mouvance républicaine dont l’ANP. Ces gens là voudraient tout coller à l’armée alors que des terroristes et des leaders islamistes ont reconnu leurs «crimes» et reconnu que le GIA a massacré des populations. Ces gens là ne visent pas uniquement certains hauts gradés de l’armée mais les démocrates. Dans leur sale besogne, ils sont allés jusqu’à mettre le FFS et le PT dans le même sac que les démocrates et autres qui ont soutenu l’arrêt du processus électoral en janvier 1992 alors qu’ils étaient tous les deux contre. Dans les réseaux sociaux, on «crée» de nouveaux penseurs alors qu’ils n’ont rien produit et qu’ils ne se sont jamais opposés au pouvoir. L’inculture a cultivé la désinformation et l’insulte.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*