Accueil » Régions » Béjaia Saisie de 22.707 supports audiovisuels contrefaits

Béjaia Saisie de 22.707 supports audiovisuels contrefaits

Quelque 22 707 supports audiovisuels contrefaits (CD et DVD) ont été saisis, depuis le 1er janvier de l’année en cours, dans la wilaya de Béjaia, indique le responsable de l’agence de Béjaïa de l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA), lors du 1er colloque national sur l’artiste. Un colloque organisé par l’association «ACAI Inazuran» en collaboration avec l’ONDA dont le thème est lié à «l’artiste et l’économie». Une manifestation culturelle qui s’est clôturée, avant-hier, à la maison de la culture de Béjaia, et qui est dédiée aux artistes Kheloui Lounès et Ammar Ezzahi, décédés dernièrement. Cette opération est menée par les agents de l’ONDA et les éléments de la sûreté wilaya de Bejaia, lors des tournées effectuées à travers le territoire de la wilaya et qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le piratage et les atteintes à la propriété intellectuelle et artistique. Selon les agents de l’agence de Béjaïa de l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA), «les supports illicites saisis contiennent des produits cinématographiques, des jeux vidéo, des logiciels informatiques et des œuvres musicales». Les individus incriminés dans ces affaires de contrefaçons ont été auditionné par la police et comparaîtront prochainement devant le juge «pour piratage et atteintes à la propriété intellectuelle et artistique», apprend-on de la même source. Il faut dire que la contrefaçon des œuvres artistiques est devenue monnaie courante à Béjaia et à travers le territoire nationale, des œuvres gravés et dupliqués sans autorisation par des marchands malveillants qui coulent ces produits dans les marchés hebdomadaires, les trottoirs des grandes rues et Cybercafés. Ces derniers sont transformés avec le temps en véritables ateliers de duplication d’œuvres artistiques. Rappelons, que dans le cadre de la lutte contre les atteintes à la propriété intellectuelle et artistique, l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA) et la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avaient signé en 2012 un protocole de coopération, conférant aux officiers de la DGSN et les agents assermentés de l’ONDA les prérogatives d’intervenir dans le cadre de la lutte contre le piratage. Le même Office avait également conclu en 2014 un protocole d’accord avec YouTube, en vertu duquel ce dernier verse à l’ONDA les droits d’auteurs algériens au titre de la diffusion de leurs œuvres artistiques sur ce site électronique de partage de vidéos.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*