Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Vivre et survivre!

Pôle & Mic : Vivre et survivre!

Dans la vie de tous les jours, l’Algérien est comme « malheureux » car n’ayant que de «mauvaises » nouvelles rapportées par la presse ou via les réseaux sociaux. L’Algérien fait face à une monotonie qui dure depuis des années. Le jeune algérien ne croit pas trop en son pays et son Etat. Le jeune algérien a peur de vivre comme a vécu son père ou son grand père. C’est cette peur qui fait fuir le jeune quand il peut ou à défaut se laisser aller dans la drogue. Chez nous, il n’est pas évident pour un Algérien, sans piston et «épaules», de trouver un emploi dans une «bonne» entreprise. Mis à part quelques sociétés publiques et internationales, les salaires ne représentant «rien» pour un jeune qui veut acheter un appartement et une voiture. La location d’appartement ou la collocation est très chère en Algérie et l’Etat n’a rien fait pour sa promotion. Le jeune ne veut pas vivre ce qu’a vécu son père, soit être toujours «esclave» des autres que ce soit la famille ou son entourage. Il veut être Libre et vivre la Liberté. Même s’il n’ose pas le dire, la grande majorité des Harga veulent seulement vivre leur vie, soit avoir une copine ou une femme et un emploi, mais vivre pleinement sa vie. Ici, c’est difficile pour un jeune de vivre sa vie sans tracasserie, car la société, aidée par la tradition et la Religion, juge les actes des autres. A croire la «rue», tout est illicite et «hram» surtout pour les femmes. Il y a trop de stress dans notre société. L’Etat ou le pouvoir n’ont rien fait pour rendre la vie agréable. Ils n’ont rien fait pour permettre au jeune de s’exprimer. L’Etat n’a pas éduqué convenablement ses enfants pour s’exprimer. Cette tension n’a engendré que la violence, une violence ressentie dans les rues, sur les routes, dans la famille, les stades et dans l’administration. Politiquement, le pouvoir peine à traduire l’esprit du Hirak en un élan participatif.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*