Accueil » Sport » Le bilan de Belhadj n’a pas été récupéré : La DCGF saisit de nouveau le MCO

Le bilan de Belhadj n’a pas été récupéré : La DCGF saisit de nouveau le MCO

Mis à l’amende par la Direction nationale de Contrôle de la Gestion Financière (DCFG) que préside Réda Abdouche tout comme trois autres clubs de l’élite professionnelle algérienne, le Mouloudia d’Oran devra présenter dans moins d’une semaine, le bilan fiscal de l’exercice 2018 dont le délai accordé par le tribunal territorialement compétent a expiré le 31 décembre 2019 pour la tenue de l’assemblée générale des actionnaires.
« Des copies de ces courriers ont été transmis, à titre d’information, à Messieurs les Ministres de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire (MICLAT) et de la Jeunesse et des sports (MJS) pour indiquer que cette opération demeure un prélude à un retour au respect de la réglementation et de la législation pour la prochaine saison 2020-2021, où aucun écart ne sera plus toléré » avait d’ailleurs précisé ladite institution fédérale comme pour mieux argumenter ses menaces qui précèdent les sanctions.
Ne pouvant que constater les dégâts puisque le Mouloudia d’Oran n’a pas encore fourni tous les documents nécessaires à la demande de la Licence de Club Professionnel, notamment le bilan de l’exercice 2019, qui ne peut être élaboré si les bilans antérieurs n’ont pas été réalisés en raison de l’entêtement de l’ex-président Ahmed Belhadj dit Baba, l’administration de Si Tahar Cherif El-Ouazzani a entamé hier les démarches judiciaires pour éviter toute mauvaise surprise.
Ayant pris acte de la missive de la DCGF qui « insiste et fait remarquer également qu’il s’agit d’un ultime rappel de la nécessité de mettre en place les mécanismes pour présenter un bilan comptable ainsi que de répondre autres obligations légales et réglementaires en la matière », la direction oranaise a saisi, via un huissier de justice, les actionnaires de la SSPA-MCO afin de les tenir informés.
Le MCO a, également, saisi la Direction de la Jeunesse et des Sports ainsi que le secrétariat du wali, Abdelkader Djellaoui afin de mettre davantage de pression sur Baba à même de remettre ledit bilan comptable de la saison dernière.
Les accusés de réception seront, par la suite, envoyées à la DCFG afin de prouver la bonne foi de l’actuelle direction et son incapacité à faire bouger les actionnaires dans le bon sens.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*